Nocibé gagne en notoriété et en part de marché

|

Déploiement du concept de magasin imaginé par Lonsdale, développement de la marque propre, fin de la fusion avec Douglas, rajeunissement de la clientèle… l’actualité de Nocibé est riche.

Isabelle Parize, présidente de Nocibé
Isabelle Parize, présidente de Nocibé

Sur un marché de la parfumerie sélective peu florissant, Nocibé tire son épingle du jeu. « Les chiffres des panels ne prennent pas en compte les ventes des marques propres, celles des marques exclusives ni les recettes d’internet. En en tenant compte, nous estimons que le marché est en croissance de 0,5%. Celle de Nocibé est de 3% pour un chiffre d’affaires d’environ 1 Mrd € en 2014 », déclare Isabelle Parize, sa présidente. Et en fusionnant avec Douglas en 2014, l’enseigne est devenue le deuxième acteur du marché français. « En trois mois, les succursales Douglas étaient passées sous enseigne Nocibé. Aujourd’hui, les franchisés ont aussi migré », poursuit-elle.

Le mariage entre l’allemand et l’enseigne nordiste est plus que réussi. « Grâce à Douglas, leader de la parfumerie en Europe, nous sommes assez importants pour obtenir des exclusivités. Ainsi, la fragrance Bonbon de Viktor & Rolf, lancée à l’automne, a très bien fonctionné. Depuis février, nous sommes les seuls à proposer les parfums Michael Kors. De notre côté, nous apportons notre savoir-faire à Douglas, en termes de concept et de marque propre », confie Isabelle Parize. Car l’offre de Douglas à marque de distributeur ne se résumait qu’à une gamme courte de soins ! Là où Nocibé dénombre 1 400 références. « 300 de nos produits de maquillage viennent d’être déployés sous marque Douglas dans 16 pays », annonce la présidente. Les packagings ont juste été adaptés aux couleurs de l’allemand.

Montée en force des Bellista

« Nous avons également implanté notre concept Les Bellista à Dresde, en Allemagne », rappelle Isabelle Parize. Ces boutiques, dont l’offre est surtout constituée des MDD Nocibé et de services à petits prix, se développent aussi doucement en France : un nouveau point de vente ouvre le 18 avril à Saint-Quentin-en-Yvelines (78). Les parfumeries « classiques », elles, sont en train d’adopter un concept merchandising créé par Lonsdale. «Il est déployé dans 35 magasins. Notre objectif est d’en transformer 25 par an », précise-t-elle. Cette année, l’enseigne enrichit égalementi son offre MDD avec sept collections pour le printemps et l’été.

Nocibé se concentre aujourd’hui sur l’amélioration de la relation clients et le recrutement de nouvelles clientes. « Quand je suis arrivée en 2011, la notoriété de l’enseigne était faible et l’âge moyen de la clientèle aux alentours de 45 ans. Grâce notamment aux campagnes télévisées débutées en 2012, nous sommes le deuxième acteur en notoriété devant Marionnaud, et nous nous rapprochons de Sephora. Nous avons aussi réussi à rajeunir notre clientèle : l’âge moyen de nos nouvelles clientes est de 38 ans. Seulement 28% des femmes achètent en parfumerie et pensent qu’il n’y a pas de produit en dessous de 85 €. Il faut absolument réussir à casser cet a priori », conclut Isabelle Parize. 

Nous sommes aujourd’hui le deuxième acteur en termes de notoriété devant Marionnaud, et nous nous rapprochons de Sephora. Nous avons aussi réussi à rajeunir notre clientèle.

Isabelle Parize, présidente de Nocibé et directrice générale de Douglas pour l’Europe du Sud

 

  • 617 magasins, dont 489 succursales et 128 franchisés
  • + 3% de croissance pour un CA d’environ1 Mrd € en 2014
  • 1 400 référencesà marque propre

Source : Nocibé

Le groupe Douglas est en vente

Le fonds d’investissement Advent International, qui détient 80% de Douglas, et la famille Kreke, qui possède les 20% restants, veulent sortir du capital. Douglas est mis en vente sur la base d’une valorisation de plus de 3 Mrds €. « Pour l’instant, tout est ouvert », insiste Isabelle Parize. Ce qui est sûr est la volonté des actionnaires de trouver un acquéreur « idéalement avant fin juillet 2015 ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2361

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous