Noël 2014: plus de 11 milliards d’euros seront dépensés en ligne

|

Dossier Les Français devraient dépenser 11,1 milliards d’euros pour leurs achats de Noël 2014, en hausse de 10% par rapport à 2013, selon la Fevad. Un secteur de l’e-commerce toujours en forte croissance, tiré par les marketplaces et le m-commerce.

Noël ventes christmas

Les études se multiplient et sont parfois contradictoires. Néanmoins, la Fevad l’assure : les ventes de Noël sur internet vont bien progresser en 2014 et de l’ordre de 10% par rapport à 2013. Elles devraient ainsi atteindre les 11,1 milliards d’euros sur la période novembre-décembre, contre 10 milliards l’année dernière. Une forte croissance en ligne avec l’évolution de l’e-commerce en 2014. Sur les neuf premiers mois de l’année, la progression du chiffre d’affaires du secteur s’est établie à 11%. Au cours du troisième trimestre, les Français ont ainsi dépensé 13,5 milliards d’euros, soit 1,3 milliard d’euros de plus que sur la même période en 2013.

Hausse de l'e-commerce, mais panier moyen en chute

Une bonne nouvelle pour les acteurs du secteur, à tempérer néanmoins par l’évolution du panier moyen. Ce dernier n’en finit plus de chuter mois après mois et s’est établi, au dernier trimestre, à 81 €. Inquiétant pour les sites, même si ce recul est, pour l’heure, compensé par l’augmentation du nombre d’achats (6,1 par acheteur et par trimestre).

Les marketplaces en hausse de 45%

Toujours aussi dynamique, la création de sites a progressé de 17% sur la période. La France en compte désormais 154600 actifs !
En plein boum aussi les marketplaces, qui sont le véritable moteur de cette croissance de l’e-commerce en France. Selon la Fevad, le taux de croissance des achats réalisés sur les places de marché s’est établi à 45% au troisième trimestre. Ces ventes représentent désormais 21% du volume d’affaires des sites qui en possèdent.

Forte croissance, aussi, pour les achats sur smartphone et tablette. Les ventes via ces terminaux mobiles ont progressé de 52% sur la période, pour atteindre 1 milliards d’euros. Le m-commerce pèse désormais 15% de l’e-commerce global, contre 11% un an plus tôt.

Amazon en tête

À noter, enfin, l’étude que la Fevad fait réaliser chaque trimestre à Médiamétrie pour mesurer l’audience des sites. À défaut d’avoir un classement des sites par chiffre d’affaires, en voilà un par la fréquentation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Amazon, avec plus de deux fois plus de visiteurs quotidiens que son rival Cdiscount, écrase littéralement le classement.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message