Noël 2016 : les spécialistes du jouet conservent une petite avance pour les achats [Infographie]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon l'étude réalisée par les cabinets Kidzglobal et JuniorCity pour la Fédération des commerces spécialistes des jouets et des produits de l'enfant (FCJPE), les Français privilégient encore cette année les grandes enseignes spécialistes du jouet pour leurs achats de Noël. Une courte avance... même si le "web-to-store" progresse.

Les grands réseaux spécialistes du jouet (ici, le magasin laboratoire de JouéClub à Bordeaux) restent en tête des circuits privilégiés par les Français pour leurs achats de Noël.
Les grands réseaux spécialistes du jouet (ici, le magasin laboratoire de JouéClub à Bordeaux) restent en tête des circuits privilégiés par les Français pour leurs achats de Noël.© VY/LSA

Alors que le démarrage de la saison de Noël s'annonce tardif pour le jouet, la Fédération des commerces spécialistes des jouets et des produits de l'enfant (FCJPE) a mandaté les cabinets Kidzglobal et JuniorCity pour décrypter les mutations du comportement d'achat des Français pour leurs achats de jouets de Noël. L'étude, réalisée du 22 au 29 novembre 2016 auprès d'un échantillon représentatif de 1424 consommateurs, montre que les consommateurs continuent à donner une courte avance aux grands spécialistes du secteur, qui se placent un point devant les hypers et supermarchés. 

Contact physique avec le produit

Si les ventes sur internet continuent à progresser, les consommateurs sont 21% à déclarer privilégier la possibilité de tester et de manipuler les produits avant l'achat ou obtenir un vrai conseil de la part des équipes de vente, tandis que les promotions régulières proposées lors de ventes flash sur internet n'intéressent que 15% des sondés. 

Le cross canal est également bien perçu par les consommateurs : parmi les 14% de Français disant acheter leurs articles sur les sites marchands des grandes enseignes spécialistes, la moitié indique se déplacer en magasin pour récupérer leurs emplettes. Un bon score en matière de web-to-store... et une bonne opportunité pour les enseignes de réaliser des ventes additionnelles grâce aux achats d'impulsion déclenchés en rayon.

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA