Noël : la hotte à la baisse

L'heure est aux économies même en période de fêtes de fin d'année. C'est ce que révèle l'enquête réalisée, pour la troisième année consécutive, par la Fédération des familles de France auprès de 700 familles réparties sur tout le territoire, du 10 au 20 novembre.

Premier poste amputé : le repas de Noël dont le coût devrait s'élever à 125 F en moyenne par personne soit 23 F de moins que l'an dernier.

Les menus sont toujours festifs - 61% des familles s'offriront du foie gras, 62% du champagne, 74% une bûche glacée - mais moins copieux. Le chocolat sera particulièrement touché. Seules 45% des familles prévoient d'en consommer contre 74% l'an dernier ! A noter que près des trois quarts des ménages (76%) déclarent faire primer la qualité sur le prix pour l'achat des mets de Noël.

La VPC en pleine forme

Côté cadeaux, l'heure est aussi à la modération. Le budget moyen prévu pour le cadeau de chaque enfant se monte à 243 F soit 2 F de moins qu'en 1996. Chaque couple offrira aussi en moyenne 9 cadeaux à ses proches et amis, au prix moyen de 185 F, ce qui représente un budget de 1 665 F. Seulement 5% des familles s'achèteront une tenue de Noël au prix moyen de 381 F. Elles étaient 9% l'an passé.

Enfin, si les grandes surfaces se taillent toujours la part du lion, on note une légère baisse dans la proportion d'intentions d'achats qu'elles recueillent : 55% tous rayons confondus contre 58% en 1996. Un report de clientèle qui se fait principalement au profit de la VPC qui gagne 5% de clients supplémentaires pour les cadeaux, 2% pour les vêtements.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1565

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres