Marchés

Noël: les Français moins enclins à acheter "made in France" que l'an dernier

Dossier Les Français semblent toujours majoritairement prêts à acheter des cadeaux "made in France" pour Noël cette année, même si l'on observe tout de même une baisse sensible par rapport à l'an dernier, révèle une étude Opinion Way/Alittlemarket.

Selon ce sondage réalisé par internet entre le 16 et le 18 octobre auprès d'un échantillon représentatif de 1.023 personnes, 65% des Français déclarent vouloir consommer des produits "made in France" pour les fêtes de fin d'année.

"Ce résultat - bien que très positif - nous fait observer une baisse de 10 points si on le compare à l'étude similaire menée en 2012", relève les auteurs du sondage dans un communiqué.

Par ailleurs, les sondés sont également plus regardants sur les tarifs que l'an dernier: alors qu'en 2012, ils déclaraient être prêts à payer en moyenne 11% de plus pour un produit fabriqué en France, ils n'acceptent cette année de payer que 8,2% de plus.

Selon les auteurs de l'étude, les causes de cet essoufflement de l'engouement sont d'abord à chercher dans la crise économique, qui est "loin d'avoir dit son dernier mot" et "semble avoir entamé l'élan patriotique des citoyens".

Par ailleurs, l'"investissement politique est moins visible depuis un an", notent-il, rappelant qu'en 2012, le "made in France" avait fait partie des thèmes de la campagne présidentielle, et que le ministre du Redressement productif en avait fait son cheval de bataille, avec le fameux épisode de la marinière.

Enfin, les "acteurs du +Made in France+ ne réussissent pas à convaincre les Français que leurs produits sont compétitifs", relèvent les responsables du site Alittlemarket.com.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter