Noël Prioux, directeur général de Carrefour France, face aux élus CFDT

|
Noël Prioux
Noël Prioux© LABELLE

Nommé depuis un petit mois à la tête de Carrefour France, Noël Prioux a rencontré les représentants du syndicat CFDT Carrefour, le 4 juillet dernier. La réunion est relatée dans le journal interne du syndicat, paru hier, et s’il n’y a guère de « scoops » à en retirer, on y apprend néanmoins quelques informations intéressantes quant à l’ambiance régnant en interne chez Carrefour.
Concernant les éléments « stratégiques », on apprend ainsi que l’avenir du partenariat avec Carcoop, noué entre Carrefour et Coop Atlantique, se trouve « à l’étude » : somme toute assez logique après le prochain départ de Coop Atlantique pour Système U. Pour mémoire, les deux groupes sont réunis à 50/50 au sein de CarCoop pour la gestion de six hypers actuellement sous enseignes Carrefour. Autre informations importantes : le drive, « bon concept » selon Noël Prioux, mais à condition que « le modèle soit économiquement rentable et ne se fasse pas au détriment de nos autres formats. » Soit, derrière les lignes, la reconnaissance d’un certain embarras sur la question : « Ne pas faire (de drive), c’est laisser les concurrents s'installer et prendre des parts de marché. »
Loin d’être anecdotique, les aspects sociaux ont évidemment été au cœur des discussions. Et, sur ce plan, le bilan des représentants CFDT est assez implacable : « Disons-le, avancent-il noir sur blanc, ce sujet est beaucoup moins maîtrisé par le DG, un travers que nous constatons plus nous montons dans la hiérarchie. » Un jugement assez sévère qui n’empêche pas toutefois Noël Prioux de bénéficier d’a priori très positifs – l’apanage, à n’en pas douter, de ses année passées précédemment en France, où l’homme avait su montrer son sérieux et ses compétences : « Nous lui avons dit qu’il était notre dernière chance et que nous appréciions son arrivée », écrivent ainsi les représentants CFDT dans leur compte-rendu.
Pour le reste, peu de nouveautés, et en tous cas pas sur la manière de redonner du souffle à un Carrefour aux abois : « les recettes (pour impulser le renouveau de Carrefour, Ndlr) sont actuellement en réflexion. Noël Prioux doit finir sa synthèse dans les jours qui viennent, les équipes travailleront dessus pendant la période d'été pour mettre en place son carnet de route et communiquer sur les orientations à la rentrée », apprend-on simplement. Il est cependant dit clairement que la politique de baisse des coûts va « continuer », qu’il convient de « rééquilibrer (l’offre entre) promos et fonds de gondole », et « renforcer » l’image prix, qui ne doit pas être uniquement basée sur les promotions : « Il ne faut pas que les 20% de promotions masquent les 80% des prix du magasin. »
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres