Noël Prioux est le nouveau patron de Carrefour France

|

A LA UNE Noël Prioux, jusqu'à présent directeur exécutif Carrefour Europe, prend le direction exécutive de Carrefour France, en remplacement de James McCann, limogé début mai. Il est remplacé, à la tête de Carrefour Europe, par Thomas Martin Hübner, un ancien de chez Metro Cash & Carry.

Noël Prioux
Noël Prioux© DR

Noël Prioux, 51 ans, est nommé directeur exécutif de Carrefour France. Il remplace James McCann, limogé début mai. Une nouvelle étape pour celui qui n’était encore, en début d’année, « que » patron de Carrefour Espagne, et avait déjà grimpé d’un échelon en prenant le poste de Vicente Trius à la direction exécutive de Carrefour Espagne, en avril. Et, surtout, une sacrée revanche : ce père de deux enfants avait été écarté, fin 2003, de la direction des hypers français - déjà en difficulté ! - et envoyé à 9.000 km du siège, en Colombie, alors la plus petite business unit du groupe. Il a maintenant la haute main sur 41% du chiffre d’affaires du groupe (41,9 milliards en 2010, TTC) et 43% du résultat (1,3 milliard d’euros de résultat opérationnel, toujours en 2010). Placé sous l’autorité directe de Lars Olofsson, le directeur général du groupe, Noël Prioux a devant lui une feuille de route très claire : « mettre en œuvre un plan de redressement de la performance en France, dont les résultats au premier semestre, dans un environnement difficile, sont inférieurs aux attentes de la direction générale. » Sa nomination, sans être une surprise, était pour autant loin d’être courue d’avance : Thierry Garnier, patron des pays émergents, hors Chine, Eric Legros, patron de Carrefour Chine, et Guillaume Vicaire, directeur des hypermarchés français, figuraient aussi parmi la « short-list » souvent évoquée. A noter également que Noël Prioux est remplacé, à la tête de Carrefour Europe (Espagne, Italie, Belgique, Grèce, Pologne et Roumanie), par Thomas Martin Hübner, Suisse de 53 ans, ancien directeur général de Metro Cash & Carry International, jusqu’en 2008. Thomas Martin Hübner était depuis trois ans président ou vice-président du Conseil de trois sociétés « start-up » d'approvisionnement dans lesquelles il avait investi.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message