Nomad donne des garanties à Findus France pour conclure la vente

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Un accord de méthode a été signé le 5 octobre entre le Comité Centrale d’entreprise de Findus France et la direction de Findus France à la suite d’une réunion tenue le 29 septembre avec les représentants de Nomad Foods. Des garanties ont été prises par Nomad pour le site de Findus France à Boulogne-sur-Mer, si l’affaire est conclue.

Nomad s'est engagé, entre autres, à maintenir les volumes du site de production de Findus à Boulogne-sur-Mer pendant 3 ans
Nomad s'est engagé, entre autres, à maintenir les volumes du site de production de Findus à Boulogne-sur-Mer pendant 3 ans

« Nous sommes ravis d’être parvenus à un accord constructif avec le Comité Centrale d’Entreprise de Findus France. Grâce à cette étape, nous sommes sur la bonne voie pour finaliser l’acquisition des activités de surgelés salés Findus Europe Continentale sur les prochaines semaines », confie Stéfan Descheemaeker, PDG de Nomad Foods. En effet, Nomad Foods a annoncé avoir signé hier, le 5 octobre, un accord de méthode avec Findus France. Cette signature fait suite à une réunion tenue le 29 septembre avec les représentants et le PDG de Nomad Foods. Ce dernier a pris des engagements vis-à-vis de Findus France et de son site de production de Boulogne-sur-Mer, en cas de finalisation effective de la vente.

Des engagements industriels et sociaux

Sur les trois années à venir, il garantit un maintien des volumes de production à un niveau comparable à celui des trois dernières années, sous réserve d’une modification des conditions de marché. Nomad a également annoncé un investissement d’au moins 7 millions d’euros sur le site pour les trois prochaines années également. Enfin, les salariés du siège parisien et les équipes commerciales ont reçu l’assurance qu’il n’y aurait pas de licenciements collectifs pour motif économique sur une durée de 24 mois à partir du closing de la transaction, sous réserve d’une modification substantielle des conditions de marché qui affecterait la pérennité de l’entreprise. « Les salariés de Findus France peuvent être satisfaits des engagements pris par Nomad Foods pour l’avenir de nos activités », indique Steven Libermann, PDG Findus France. Nomad Foods prévoit que le Comité Centrale d’Entreprise de Findus France rende son avis sur la transaction aux alentours du 22 octobre et envisage donc une finalisation de la transaction début novembre, sous réserve des conditions habituelles de validations réglementaires.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA