Nommé Président de Grosbill, son fondateur devra relancer l’entreprise

|

Luc Boccon-Gibod, fondateur de Grosbill en 1998, et actuel DSI du site, a été nommé président de Grosbill. Il a notamment pour mission de relancer l'activité de l'entreprise, engagée dans une transformation depuis un peu plus d'un an déjà.

Grosbill
Grosbill© Grosbill

A la suite de l’Assemblée Générale de la société  le 30 mai, Luc Boccon-Gibod (en photo ci-dessous), fondateur de Grosbill en 1998 et actuel DSI du site, a été nommé président de l’entreprise. Sa première mission sera de présenter un plan destiné à permettre un retour rapide à l’équilibre de l’activité, est-il indiqué dans le communiqué annonçant sa nomination, sans toutefois s’avancer sur une échéance précise. Pour cela, il compte notamment accélérer le recentrage de Grosbill sur sa cible historique, les passionnés de high-tech, celle auprès de laquelle sa légitimité est la plus forte. « Je suis à la fois déterminé et confiant. Nous allons leur offrir une expertise, du matériel, des services et des innovations, qu’ils ne trouvent pas ailleurs. Depuis bientôt 20 ans, Grosbill a toujours su s’adapter et répondre aux attentes de ses clients les plus exigeants ».

Tentative de sauvetage

Racheté en 2015 par le fonds allemand Mutares, Grosbill - qui est passée de 123 millions à 109 millions d’euros de chiffre d’affaires entre 2010 et 2014 - tente depuis un peu plus d’un an de redresser la barre, afin de ne pas connaitre le triste sort de certaines ex-stars du e-commerce comme Pixmania. L’entreprise a notamment refondu sa plateforme Web et son logo, partiellement repositionné son offre sur la cible des passionnés de high-tech et a noué un partenariat avec l’enseigne Point Service Mobiles pour y proposer le click&collect. Elle a en outre annoncé au mois de septembre 2016 l’ouverture de six nouveaux points de vente pilotes en France. Face à elle, outre les multigénéralistes du Web comme Cdiscount ou Amazon, se trouve également les distributeurs traditionnels mais aussi LDLC, dont la cible est également celle des passionnés de high-tech, par ailleurs engagé dans une stratégie à long-terme d'ouvertures de points de vente physiques, vise par ailleurs le milliard d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2021.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message