Non-alimentaire : 43 millions de mètres carrés à la loupe

|
43 millions de mètres

Imaginez un carré de 6,6 kilomètres de côté. C’est ce que représente le total des mètres carrés de commerces non alimentaires recensé par LSA Expert en France ! À raison de 6 magasins par jour, il faudrait… une trentaine d’années pour faire la tournée de chacun des points de vente hexagonaux ! Voilà la (dé)mesure du secteur commercial que LSA veut vous faire découvrir dans ces 16 pages. Plus de 43 millions de mètres carrés et pas loin de 72 000 magasins passés au crible de LSA Expert. Sur les 26 secteurs de l’équipement de la personne et de la maison qui constituent l’univers dit non alimentaire, nous nous sommes concentrés sur les 14 les plus représentatifs.

MÉTHODOLOGIE

  • Le recensement et les classements de mètres carrés commerciaux de LSA Expert sont opérés depuis une quinzaine d’années. Les équipes puisent leurs données aux sources les plus proches des enseignes (bilans annuels auprès des centrales, sites web) mais tirent aussi leurs renseignements de la presse régionale et spécialisée – dont LSA – ou des sites de franchises. Les sources issues des autorités de la concurrence et des décisions des commissions d’aménagement commercial sont également consultées. De même que les bases de données Altares et le registre du commerce Infogreffe.
  • Un parc de plus de 100 000 points de vente est ainsi quotidiennement tenu à jour.
  • Dans les pages qui suivent, les données « parc » et « densités » ont été relevées le 1er mars 2017, alors que les classements « top 20 » ou « top 10 » se font sur l’année 2016, comparée à 2015.
  • Les densités commerciales sont calculées sur la base du recensement Insee de 2010 (hors Corse et DOM-COM).
  • La donnée « département à la plus faible densité» ne concerne que ceux où le secteur est présent (exemple : les nombreux départements sans grands magasins ne sont pas classés).

Une investigation qui révèle bien des surprises et bat en brèche quelques idées reçues. Le commerce français en panne de croissance ? Ce n’est pas ce que révèle l’examen des 270 enseignes classées dans les tops 20 (ou 10) des secteurs sélectionnés : 147 ont vu leur cumul en mètres carrés s’accroître en 2016 et 156 vu leur parc de magasins gagner des unités. La mode, la culture ou l’électrodomestique mis à mal par les ventes en ligne ? Là encore, sur les 20 enseignes au top de ces trois secteurs, 12 à 15 s’affichent en expansion. Et, pour en finir avec les préjugés, c’est évidemment en « province profonde » que l’on imagine les plus faibles densités commerciales. Vous doutiez-vous que ce sont au contraire les très franciliens Hauts-de-Seine qui sont les plus dépourvus au regard de leur population ? Et même triple lanterne rouge sur l’électrodomestique, le bazar/discount et les meubles !

L’ensemble du secteur non alimentaire représente, en 2016, en France métropolitaine

  • 71 748 magasins, soit 43 788 709 m²

Les ouvertures/fermetures en 2016

  • 2 771 magasins ont ouvert, soit 1 368 243 m²
  • 3 581 magasins ont fermé, soit 1 322 540 m²

Daniel Bicard

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2452

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous