[Edito] Nos engagements pour cette indispensable transition écologique

|
Yves Puget

Nous nous sommes bien évidemment posé la question. Après cinquante-cinq jours de confinement puis cette période de déconfinement, fallait-il ou non publier ce hors-série LSA Green ? Nous aurions pu décider de le reporter parce que les entreprises ont d’autres préoccupations. Nous aurions pu l’annuler, car la crise économique qui nous menace fera que le pouvoir d’achat sera un élément essentiel dans les comportements et décisions des Français, au détriment, hélas, de beaucoup de considérations environnementales. Mais nous ne l’avons pas fait. Pour de multiples raisons.

D’abord parce qu’il y a un peu plus d’un an, j’écrivais ici même que « les marques et les ensei­gnes qui ne s’engagent pas sur ce chemin ris­quent, à terme, de sortir du jeu ». Nous y croyons toujours et même plus que jamais. C’est pourquoi, fin 2019, nous avions programmé à cette date ce hors-série LSA Green entièrement dédié aux bonnes pratiques des industriels et des distributeurs. Nous n’avons pas arrêté nos enquêtes, car nous sommes également persuadés que la crise du Covid-19 ne fera qu’amplifier cette tendance. Au-delà de diatribes anticonsuméristes voulant faire passer le monde d’avant pour le monde d’après, au-delà des déclarations surréalistes de quelques collapsologues, au-delà de ceux qui se servent d’une crise sanitaire pour mettre à mal l’économie de marché, au-delà de ceux qui utilisent la légitime attente de circuit court pour rejeter en bloc la mondialisation, au-delà de cette bonne conscience du showbizz et de ces tribunes dégoulinantes de bons sentiments, au-delà de ceux qui pensent qu’ils détiennent la vérité alors que notre monde est beaucoup plus complexe qu’une vision unique, au-delà de ceux qui préfèrent le diktat aux débats et échanges… finalement, au-delà de ceux qui veulent se servir de la grave crise sanitaire que nous vivons pour imposer leurs croyances d’antan, il est évident que le « green » au sens large, et non dans son aspect caricatural, dogmatique et idéologique, va profondément et fort heureusement bouleverser nos façons de penser et d’agir.

Pour tous les consommateurs, quel que soit leur âge et leur CSP, et pour toutes les gammes de produits, ces notions de responsabilité vont prendre de l’importance. Parfois avec un positionnement clairement affiché et même revendiqué. Parfois de façon plus nuancée afin de garantir un prix bas. Mais il ne faut pas s’y tromper : même l’entrée de gamme se devra d’avoir une forme de responsabilité. à des degrés divers avec des coûts et des investissements différents, personne n’y échappera, de la TPE à la multinationale. C’est pourquoi, cette année, LSA va poursuivre ses efforts pour indiquer aux marques et aux enseignes la route à suivre pour cette indispensable transition écologique.

Mais l’engagement de LSA ne s’arrête pas à ce hors-série. Au second semestre 2020, le Trophées « LSA la conso s’engage » sera un autre grand rendez-vous. N’hésitez pas à déposer vos dossiers de candidature sur le site Lsa.fr. Il est urgent de motiver et valoriser ses équipes, de partager les bonnes pratiques et de travailler individuellement et collectivement pour construire notre avenir. LSA compte y contribuer. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2606

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres