"Nous voulons équiper un milliard de devices avec Windows 10 en 2018", Agnès Van de Walle, directrice de la division Windows et Devices de Microsoft France

|

Microsoft vient d’ouvrir un store éphémère baptisé "Windows Cube". Installé devant le Centre Pompidou (Paris 4e), il a vocation à faire découvrir au public Windows 10 et une partie des nouveaux produits de la firme. Le point avec Agnès Van de Walle, directrice de la division Windows et Devices de Microsoft.

Le Cube de Microsoft est situé face au Centre Pompidou, Paris 4e
Le Cube de Microsoft est situé face au Centre Pompidou, Paris 4e

LSA : En quoi le Windows Cube incarne-t-il le nouveau Microsoft ?

Agnès Van de Walle : Le Windows Cube préfigure du Microsoft qui va à la rencontre de ses utilisateurs, de ses fans et plus généralement de ses clients. Il incarne aussi l’état d’esprit de Windows  10, le premier système d’exploitation collaboratif. En effet, lors de sa conception, nous avions mis en place une ‘technical preview’, l’idée étant de permettre à ceux qui le souhaitaient de donner leur avis sur les évolutions de l’OS. Le Windows Cube s’inscrit dans cette continuité. Nous attendons 10 000 visiteurs dans cet espace ouvert de 10h à 18h. Ouvert à tous, il a vocation à présenter nos innovations, et à démontrer comment Windows 10 peut changer le quotidien de ses utilisateurs.

LSA : Que peuvent y découvrir les visiteurs ?

Agnès Van de Walle : Un système d’exploitation, c’est parfois un peu obscure. C’est pourquoi au rez-de-chaussée se trouve notamment un espace dédié aux démonstrations. Ainsi, toutes les heures et pendant une durée de dix minutes, les visiteurs peuvent découvrir tout ce qu’il est possible de réaliser avec Windows 10. Il y a également un bar à ‘upgrade’, permettant à ceux qui le souhaitent d’être accompagnés dans la mise à jour de leur système d’exploitation. Quant au premier étage, il est consacré à des  démonstrations davantage axées sur un plan créatif. Par exemple il est possible d’y découvrir toutes les possibilités qu’offre l’assistant ‘Cortana’.

LSA : Pourquoi l’idée de pédagogie autour de ce nouveau système d’exploitation est-elle importante?

Agnès Van de Walle : C’est une logique importante car nous accompagnons des millions de personnes dans leur quotidien à travers nos produits. Qu’il s’agisse d’ordinateurs, de tablettes ou de smartphones, nos clients doivent avoir confiance en ces produits, et doivent bien comprendre les innovations de Windows 10 avec toutes les nouveautés qu’il comporte.

LSA : Le déploiement de Windows 10 a démarré le 29 juillet dernier, quel premier bilan tirez-vous ?

Agnès Van de Walle : En France, il y a eu, depuis son lancement, 60 000 téléchargements par jour, soit l’équivalent du stade de France. Dans le monde, 110 millions de machines en sont déjà équipées. Tous devices confondus, en comprenant la Xbox et les objets connectés, notre part de marché atteint 12%. A l’échelle mondiale, notre ambition est claire et elle a été annoncée récemment par notre CEO, Satya Nadella : nous voulons équiper un milliard de devices avec Windows 10 en 2018. C’est notamment la raison pour laquelle nous avons rendu gratuit l’accès à ce système d’exploitation, afin de le rendre accessible au plus grand nombre. Par ailleurs, l’élément fondateur de Windows 10, c’est son fonctionnement sur tous les types de devices existant. En termes de développements, cela signifie qu’une application n’a besoin d’être développée qu’une seule fois.  

LSA : Quel sera l’impact de Windows 10 sur le store d’applications de Microsoft, perçu encore maintenant, comme étant moins fourni que celui de ses concurrents ?

Agnès Van de Walle : Aujourd’hui, 90% des applications les plus utilisées sur smartphones en dehors des jeux, sont disponibles sur le Windows Store. Près de 670 000 applications y sont désormais disponibles. Par ailleurs, depuis le lancement de Windows 10, il y a de manière globale, six fois plus de téléchargements d’applications que sous la version Windows 8. L’une des raisons de ce résultat est l’omniprésence du store au sein du système d’exploitation. Par exemple, lorsqu’un utilisateur lance une recherche auprès de Cortana, celle-ci ne se contente pas d’aller chercher sur l’ordinateur, elle  va aussi rechercher dans le store d’applis.

LSA : Parmi vos nouveaux produits dévoilés au public cette semaine figure notamment la Surface Pro 4. Ce type de tablette hybride a-t-il définitivement rencontré son public ?

Agnès Van de Walle : La gamme ‘Surface’ a été lancée il y a plus de trois ans. C’est une nouvelle catégorie de produits qui a ainsi été créée par Microsoft, celle du deux en un. En somme, il s’agit à  la fois d’un ordinateur et d’une tablette grâce à son clavier détachable. Aussi, ce type de tablettes ne sert pas qu’un seul usage comme les autres, à savoir la consommation d’applications et de médias. Elles permettent d’ajouter la brique productivité qui se retrouve aussi sur les ordinateurs. En conséquence, nous avons plusieurs types d’acheteurs : ceux qui souhaitent remplacer leur PC pour bénéficier de la mobilité d’une tablette sans sacrifier les performances, et ceux qui possèdent déjà une tablette mais qui veulent pouvoir faire plus de choses. C’est pourquoi le deux en un est un marché en pleine croissance, et la raison pour laquelle de nombreux constructeurs partenaires s’y engouffrent. La surface Pro 3 s’inscrivait pleinement dans cette logique et c’est pourquoi, sans communiquer de chiffres, les ventes ont été bonnes.

"Depuis son lancement, Windows 10 est téléchargé 60 000 fois par jour en France", Agnès Van de Walle, directrice de la division Windows et Surface de Microsoft

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message