Nouveau concept : Carrefour ouvre un 3e Supeco en Espagne

|

C'est dans le Sud espagnol que Carrefour poursuit le test de son format Supeco. Après deux magasins, en mai et juillet dernier, un troisième vient d'ouvrir, près de Séville. Il s'agit d'une adaptation, sur une plus petite surface, d'environ 2 000 m², de ses magasins brésiliens Atacadão. Ces savants mélanges d'hyper mâtiné de cash et carry, en plein développement au Brésil, étaient déjà une priorité pour Lars Olofsson. « C'est encore nouveau, mais ça ne marche pas mal. On devrait être vite rentables, explique un cadre de Carrefour. Dans le Sud de l'Espagne, avec environ 35 % de chômage, le supermarché traditionnel ne fonctionne pas. Le chiffre d'affaires au mètre carré est trop faible. Avec Supeco, nous n'avons pas gardé exactement le même modèle qu'au Brésil. Par exemple, il n'y a pas un prix de détail, et un prix de gros, il n'y en a qu'un. C'est plus simple à gérer. » À noter que l'idée de déployer Atacadão sous l'enseigne Carrefour Maxi (au nom de la défunte stratégie de convergence) a été abandonnée et que le groupe a aussi fait le choix d'une enseigne autonome pour ce format, même si l'assortiment est truffé d'articles Carrefour Discount.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2261

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations