Marchés

Nouveau plan social chez Aoste

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

68 postes seraient concernés, surtout au siège à St Priest (69)

Groupe Aoste logo

La rédaction vous conseille

Après les déboires de Madrange (Groupe Financière Turenne La fayette), c'est cette fois-ci le groupe Aoste qui prévoit la suppression de 68 postes au total.

68 postes concernés

 L’usine d’Yssingeaux (Haute-Loire) devrait quant à elle être complètement fermée au printemps prochain, entraînant la suppression de 23 postes, expliquent nos confrères du Dauphiné Libéré.

Le quotidien répertorie 68 postes qui devraient être supprimés dans l’ensemble du groupe, dont 39 au siège, à Saint-Priest (69). Il explique que 29 modifications de contrats sont également à prévoir sur les sites de fabrication de Maclas (Loire) et d’Aoste en Nord-Isère.Quatre autres emplois concernés sont des postes administratifs du site Cochonou de Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône).

Les négociations officielles débuteront jeudi 13 décembre. Déjà au mois d'avril, Aoste avait fermé un site ardéchois à Boffres. Une vingtaine des 65 salariés avaient été reclassés dans d’autres sites.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA