Nouvel élan pour le réseau bio La Vie saine

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pascale Cartier, une ancienne de Monoprix, vient de prendre la tête des magasins bio La Vie saine. Le modèle et le positionnement ont été revus afin de répondre aux objectifs de développement de l’enseigne.

Le réseau, avec une forte crédibilité régionale, veut désormais s’implanter en zones péri-urbaines.
Le réseau, avec une forte crédibilité régionale, veut désormais s’implanter en zones péri-urbaines.© © La Vie Saine

Le maillage se densifie pour la distribution de produits bio en France. Si le territoire est déjà bien occupé par les leaders du secteur tels que Biocoop, Bio c’ Bon et Naturalia, des petits faiseurs entendent bien également se tailler une part du gâteau. C’est le cas de La Vie saine. Créée il y a près de soixante-dix ans, l’entreprise, qui compte 10 magasins intégrés pour 23 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016, va prendre un nouveau virage stratégique. Le réseau, détenu jusqu’alors par la famille Rémy, vient d’être repris par Pascale Cartier, ancienne directrice de l’offre alimentaire et parfumerie de Monoprix, partie en janvier, après l’arrivée de Régis Schultz à la présidence de l’enseigne. Si la responsable voulait s’octroyer un peu de temps avant de reprendre un poste, l’opportunité de reprendre La Vie saine s’est ouverte à elle.

 

Clarifier les rôles en interne

Après réflexion, Pascale Cartier choisit de se lancer en nouant un partenariat financier avec les fonds d’investissement Edmond de Rothschild Investment Partners et Bpifrance. « Nous sommes trois au capital. Même si les parts ne sont pas égales, je travaille en parfaite autonomie avec une grande liberté d’action », indique la nouvelle présidente de La Vie saine.?

Aux commandes depuis le 16 juillet, Pascale Cartier a décidé de mener plusieurs plans d’action d’ici à la mi-octobre. Déjà, elle veut mettre en place de nouvelles méthodes de travail. « Il faut poser une organisation, clarifier les rôles en interne, remettre du formalisme, embarquer les équipes dans un nouveau projet et préparer l’année à venir », résume-t-elle. Elle souhaite ensuite développer un nouveau plan marketing et promotionnel et revoir le programme de fidélité de l’enseigne. Des projets qui vont être menés en douceur afin d’arriver aux objectifs fixés : multiplier par deux le parc de magasins et le chiffre d’affaires d’ici à quatre ans. Si l’idée est bien évidemment de s’agrandir, via des rachats et des ouvertures de boutiques, La Vie saine a comme volonté de construire des pôles géographiques définis. « Historiquement, nous sommes présents en Bourgogne, en Occitanie, à Bordeaux et en région parisienne. Nous allons conserver l’identité de l’enseigne qui repose sur une forte notoriété et crédibilité régionales », ajoute ­Pascale Cartier.?

 

S’ouvrir à une cible plus jeune

Par ailleurs, le réseau va glisser vers une cible plus familiale et moins axée « bio-addict ». La Vie saine, pour le moment implantée en centre-ville et en périphérie avec des magasins de 200 à 850 m², va mettre l’accent sur des zones péri-urbaines. « C’est dans ce modèle que nous souhaitons nous développer. Sans perdre l’âme d’un magasin bio, nous voulons insuffler quelques touches d’un environnement de supermarché permettant aux consommateurs et aux jeunes familles de faire toutes leurs courses au même endroit grâce à une offre large », détaille ­Pascale Cartier.

Ainsi, en décidant d’occuper ce positionnement, La Vie saine va mettre à disposition des consommateurs des produits dans la moyenne tarifaire du bio. « Nous voulons proposer du choix à nos clients avec un porte­feuille complet. S’ils veulent des tomates en plein hiver, nous irons nous fournir en dehors des frontières pour combler leurs attentes. En revanche, dès que la saison et le produit le permettent, nous privilégierons un approvisionnement français et local », détaille-t-elle. Des choix et une stratégie qui doivent permettre à La Vie saine de trouver sa place dans un univers concurrentiel de plus en plus vif.

Carnet des décideurs

Corinne  Dauby

Corinne Dauby

Directrice alimentaire et directrice des marques propres alimentaires et beauté de Monoprix

Didier  Thépaut

Didier Thépaut

Directeur de la qualité et de la RSE de Biocoop

Orion Porta

Orion Porta

Directeur général adjoint de Biocoop

Nicolas Bonnetot

Directeur de l'offre alimentaire et parfumerie du groupe Monoprix

Diane Coliche

Diane Coliche

Directrice administrative et financière de Monoprix

Renaud Maret

Directeur immobilier, développement et technique de Naturalia France

Florence Chaffiotte

Florence Chaffiotte

Directrice marque et digital de Monoprix

Christophe Vengeon

Christophe Vengeon

Directeur des ressources humaines de Naturalia

Stéphanie Guillonneau

Stéphanie Guillonneau

Directrice des achats et de l’offre de Naturalia France

Françoise Combis

Françoise Combis

Directrice des achats beauté de Monoprix

François Morice

François Morice

Directeur des opérations e-commerce de Monoprix

Stephanie Buret-Cruiziat

Stephanie Buret-Cruiziat

Directrice de l’e-commerce du groupe Monoprix

Gilles Baucher

Gilles Baucher

Directeur développement et services magasins de Biocoop

Franck Poncet

Franck Poncet

Directeur général de Naturalia France

Alain Carini

Alain Carini

directeur logistique de Biocoop

Robert Belleudy

Robert Belleudy

Directeur des exploitations du groupe Monoprix et président de Naturalia

Robert Belleudy

Robert Belleudy

Directeur des exploitations du groupe Monoprix et président de Naturalia

Lilian Rosas

Lilian Rosas

Directrice de l’offre textile, Maison-Loisirs de Monoprix

Valérie Decaux

Valérie Decaux

Directrice des ressources humaines, de la communication et du développement durable de Monoprix

David Murciano

David Murciano

Directeur finance et développement de Monoprix

Pascale Cartier

Pascale Cartier

Présidente du réseau de magasins bio La Vie Saine

Béatrice Grenade

Béatrice Grenade

Directrice marketing de Linkfluence

Dominique Benoit

Dominique Benoit

Directeur franchise et immobilier de Monoprix

Arthur de Fouquières

Arthur de Fouquières

Franchisé Monop'

Patrick Marguerie

Patrick Marguerie

Directeur de la communication de Biocoop

Patrick Oualid

Directeur e-commerce de Monoprix

Cécile Cloarec

Cécile Cloarec

Ancienne directrice des ressources humaines, du développement durable et de la […]

Claude Gruffat

Claude Gruffat

Président de Biocoop

Gilles Piquet-Pellorce

Gilles Piquet-Pellorce

Directeur général de Bioccop

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2475

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA