Nouvelle-Aquitaine : le goût de la différence

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Nouvelle-Aquitaine : le goût de la différence

Ne pas faire ce que font les autres. Le principe est simple, mais porte visiblement ses fruits pour le groupe Panther. Dirigée par Antoine Madrid, le président directeur général, et son frère Hervé, directeur général, l’entreprise familiale implantée à Gradignan est bien connue des distributeurs, grâce à sa marque de parfums et produits de toilette Cottage. À l’ombre du groupe L’Oréal, de ses multiples marques et sans avoir les moyens de mener de grandes campagnes de communication, la griffe a réussi à faire sa place dans toutes les enseignes de la grande distribution. Son dernier coup ? Le lancement d’une gamme de gel douche dédiée aux hommes, avec la mise en avant d’ingrédients régionaux comme le piment d’Espelette ou la menthe d’Aquitaine. « Qu’il s’agisse de formule, de texture ou de packaging, nous devons être en mesure d’apporter quelque chose au marché », insiste Antoine Madrid.

Regarder loin devant

Un credo appliqué depuis 1997, année où la marque déboule en linéaire avec ses packagings en forme de petites bouteilles de lait. Les produits, fabriqués en France par différents conditionneurs, sont conçus au siège de Gradignan, où sont rassemblés les services de R & D, de marketing et de logistique. Chaque année, le groupe Panther consacre 3 % de son chiffre d’affaires (18 M € en 2015) au développement.

À l’image du groupe Panther, nombreuses sont les entreprises en Nouvelle-Aquitaine à regarder loin devant elles. Non loin de Gradignan, à Pessac, l’entreprise Café Michel, transformée en Scop à partir de 2007, accélère ainsi son développement sur le café bio et issu du commerce équitable.

Le marché n’est pourtant pas des plus tranquilles, en raison notamment de la variation des cours du café et des effets de change. Alors que les torréfacteurs indépendants sont rachetés les uns après les autres, Café Michel défend son originalité et devrait afficher, à la fin de l’année 2016, un chiffre d’affaires en progression de plus d’1 M €. À l’origine de cette accélération, la mise au point, il y a trois ans, d’une « roue des saveurs », en bonne place sur la face avant de ses packagings de café, qui permet de guider le consommateur dans son achat. Pour sécuriser l’entreprise, qui revient de loin, Café Michel, géré par Stéphane Comar a également entrepris à partir de 2012 de diversifier son activité sous la marque Terra Etica, qui signe des produits proches de l’univers du café (chocolat, thé…).

Accompagner les entreprises

Grande comme l’Autriche ou le Portugal, la Nouvelle-Aquitaine, qui s’étend désormais sur plus de 80 000 km² offre, il est vrai, un environnement propice à l’innovation. Agence régionale, pôle de compétitivité, centres techniques, clusters, concours… Les dispositifs dédiés à l’accompagnement des entreprises sont recensés dans un guide rédigé par l’Association régionale pour le développement des industries alimentaires d’Aquitaine (Ardia).

Dans le Lot-et-Garonne, l’agropole d’Agen, seul technopole européenne spécialisée en agroalimentaire, est ainsi à même de proposer sur un lieu unique toutes les conditions pour créer et développer des projets. C’est ici que Frédéric Ventre a choisi d’implanter en 2012 son entreprise de babyfood bio et surgelée. Sa marque, Yooji, est désormais présente dans toutes les enseignes de la grande distribution, s’étoffe de nouveaux produits (glaces au lait de croissance, finger food sucrés et salés), et aura en octobre prochain une nouvelle fois sa place parmi la sélection du Sial Innovation.

À Gan, près de Pau, le spécialiste du miel Famille Michaud a implanté, en 2016, dans son laboratoire qualité (12 personnes) une nouvelle technologie (IRMN) permettant d’optimiser le contrôle de ses produits et d’en assurer la pureté. « Il s’agit là d’une première », assure Vincent Michaud, président de l’entreprise qui, dans un marché exposé aux risques de fraude, a à cœur de rassurer les consommateurs. Du côté de Marmande, Lucien Georgelin sourit lorsqu’on lui demande ce qui a fait le succès de ses spécialités à base de fruits et de produits du terroir : « Je ne fais que ce que j’aime », lâche-t-il...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2429

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA