Nouvelle embellie du commerce spécialisé en février, à +1,4%, selon Procos

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après un mois de janvier à +2,1%. Février 2014 a notamment bénéficié de conditions climatiques plus favorables que février 2013 perturbé par les épisodes neigeux. Le commerce de périphérie est le premier à bénéficier de ce ressaut de l’activité.

Smiley Embellie

Janvier à +2,1%, février à +1,4%... "Pourvu que ça doure" comme murmurait la mère de Napoléon au début de l’Empire ! Le fait est que l’activité du commerce de détail spécialisé poursuit son rétablissement amorcé en début d’année 2014 avec cette deuxième embellie (en comparaison du même mois de 2013). Et ceci à périmètre comparable, sur la base de l’enquête de panel mensuel de Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

Conditions climatiques plus favorables

Mais une hirondelle ne fait pas le printemps. En effet, ce "beau" chiffre se réfère à un historique très dégradé: le mois de février 2013 avait fini à -5%. Toutefois les décalages calendaires n’ont pas joué: février 2014 comptait le même nombre de jours ouvrables (avec le même nombre de samedis) que février 2013. En revanche, "les conditions climatiques ont été plus favorables, commente le communiqué de Procos. Malgré quelques fortes intempéries, février 2014 a bénéficié de températures très douces, alors que février 2013 a connu de nombreuses perturbations neigeuses."

Les moyennes surfaces périphériques les plus à la hausse

Le commerce de périphérie est le premier à bénéficier de ce ressaut de l’activité. Les moyennes surfaces enregistrent une progression de +2,2%, devant les boutiques de galeries de périphérie, à +1,8%. Le commerce de centre-ville suit, les boutiques de galeries de centre-ville finissant le mois à +1,8%, devant les boutiques sur rue, à +0,5%.

L’équipement de la personne et l’électrodomestique progressent

Quid des secteurs d’activités ? L’équipement de la personne (on s’y attendait) et l’électrodomestique (on s’y attendait moins) enregistrent les progressions les plus élevées. "Les évolutions de performance dans les autres secteurs d’activités apparaissent plus contrastées, avec en outre de fortes disparités d’une enseigne à l’autre", chuchote le communiqué de synthèse. Reste qu’en définitive, l’activité du commerce spécialisé finit à +1,3%, en cumul sur les deux premiers mois de l’année. Pourvu que ça dure !

 

Source des infographies: Procos


 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA