Nouvelle recrudescence des vols en magasins

La démarque inconnue en France a augmenté de 2,9 % par rapport à l’année précédente et coûte plus de 4,9 milliards d’euros à la distribution. Retour au niveau de 2009 avec un fait nouveau : la baisse significative du montant moyen volé en raison d’une professionnalisation du vol à l’étalage, précise le Baromètre mondial du vol dans le commerce et la distribution (GRTB).

Les résultats de l’enquête 2011 révèlent une nouvelle augmentation de la démarque inconnue avec un retour au niveau enregistré en 2009 : les vols dans les rayons des magasins ont coûté en 2011 près de 4,9 milliards d’euros aux distributeurs français. Le taux moyen de démarque inconnue enregistrée par les magasins a augmenté pour passer de 1,36 % à 1,40 % du chiffre d’affaires du secteur, soit une hausse de 2,9 %. Ce qui place une fois de plus la France au troisième rang européen, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne.
La criminalité dans les magasins représente une « taxe » annuelle équivalente à 200 euros par foyer français (83 euros par habitant) et payée par tous, consommateurs, distributeurs et fournisseurs.

A l’exception de l’Inde qui a réduit une fois de plus son taux de démarque inconnue de 12,5 %, la démarque inconnue a augmenté partout dans le monde. A l’échelle mondiale, les pays les plus touchés sont l'Inde (2,38 % des ventes du secteur), la Russie (1,74 %) et le Maroc (1,72 %), suivi de près par l’Afrique du Sud (1,71 %). Les taux de démarque inconnue les plus faibles ont été enregistrés à Taiwan (0,91 %), à Hong-Kong SAR (0,95 %), en Autriche et en Suisse (1,04 %). L’Europe est la région qui, en un an, a connu la plus forte évolution de son taux de démarque, passant de 1,29 % à 1,39 % (+7,8 %). L’Europe connaît une forte recrudescence des vols à
l’étalage tentés ou commis, inversant la tendance constatée en 2010 : 35,1 % des distributeurs européens
estiment avoir subi une hausse du vol à l’étalage (contre 17,7 % en 2010) et 21,6 % une hausse des vols internes
(contre 30,2 % en 2010).

En France, le vol par les clients, qu’il soit occasionnel ou intentionnel, représente une part toujours plus importante de la démarque inconnue (44 %). Les vols perpétrés par le personnel poursuivent leur baisse amorcée en 2010 (30,1 % du total vs. 30,6 % en 2010)
tandis que ceux imputables aux fournisseurs sont en légère reprise (7,2 % vs. 7 % en 2010).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter