[NRF 2016] Le Général Colin Powell au chevet des retailers

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier L'ancien Secrétaire d'Etat, le Général Colin Powell, a ouvert la deuxième journée du NRF Retail's Big Show 2016 de New York. Au programme, leçon de leadership à destination des professionnels de la distribution, le jour du 'Martin Luther King Day' aux Etats-Unis. Récit.

colin powell

I have a dream. Pour le Martin Luther King Day, lundi 18 janvier 2016, le Retail’s Big Show de New York a choisi de mettre à l’honneur l’un des militaires les plus emblématiques de l’ère présidentielle de Georges W.Bush, le Général Colin Powell. A priori, peu de points communs entre l’ex-Secretaire d’Etat et le révérend le plus connu de l’histoire des Etats-Unis, mais qu’importe. Colin Powell est parvenu à sa manière, à électriser un auditoire pour le moins dense réuni au sein de l’auditorium central du Javits Center, afin d’assister au Keynote le plus atypique de l’événement. Petite (ou grande) leçon de leadership d’une personnalité dont la carrière professionnelle a marqué d’une manière ou d’une autre la vie de millions de personnes à travers le monde.

Une foule exaltée

"Nous avons tant à apprendre du leadership du Général Colin Powell". Pour Kip Tindell, CEO de The Container Store, cela ne fait aucun doute, l’homme est "un vrai héros américain", ainsi qu’il l’a annoncé. Ecouter son retour d’expérience et l’appliquer à l’univers de la distribution, permettraient de faire éclore les champions mondiaux du retail de demain. Sur scène, Colin Powell est bien davantage que simplement à l’aise, grand communicant rôdé à la dialectique politicienne qui rythme les discours sans filets de certaines personnalités publiques. Alternant anecdotes humoristiques et dramatiques avec le talent d’un grand orateur, il est capable d’exalter tout un public pour un instant ou de le mortifier quelques minutes plus tard.   

L’empowerment, clé de la confiance

Le commerce ne lui est pas complètement étranger, loin s’en faut. Très jeune, il travaille dans la boutique de jouets d’une famille d’immigrés juifs dans le quartier du Bronx de New York. Première expérience et premières amours pour le commerce. Désormais il en est certain, "le commerce contribue à rendre le monde plus sûr". Plus tard, il aura un déclic : "j’ai réalisé que j’avais un patron qui croyait en moi. Ça m’a marqué pour le reste de ma vie". Pour le Général, les leaders sont ceux qui sont capables de fédérer, et d’être suivis du plus grand nombre, même par simple curiosité. Pour y parvenir, une recette simple à appliquer, du moins sur le papier, gagner la confiance de ses collaborateurs. La solution passerait notamment par "l’empowerment", ou l’art d’octroyer plus de pouvoir et d’autonomie à ses employés, et espérer ainsi en tirer le meilleur.

Au-delà de la science du management

Pour autant, Colin Powell se garde bien de véhiculer des recettes miracles, et dissémine plutôt de-ci de-là quelques idées fondamentales : "Découvrez comment travailler durement et donnez le meilleur de vous-même, vous pourrez aller loin". Si l’on ne nait pas leader, on peut du moins le devenir. A condition de voir grand : "Le leadership est l’art d’accomplir bien plus que ce que la science du management enseigne". Cela passe aussi par l’éducation, pour les enfants, et la formation ‘ de qualité’ pour les adultes, comme il aime à le rappeler. Car finalement, être leader tient à peu de choses, et c’est du vécu : "Un jour vous êtes le numéro un mondial de la diplomatie dans le monde, le lendemain, vous ne l’êtes plus".  Il faudra sans doute gravir de nombreux sommets parmi lesquels, le digital à propos duquel son point de vue est sans détour, "vous avez de grands défis devant vous".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA