[NRF19] Manhattan Associates propose du temps réel pour son TMS et ajoute un CRM

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’éditeur étoffe sa suite Customer Engagement taillée pour l’omnicanalité avec une application pour les vendeurs et propose désormais une solution de transport et de gestion d’entrepôt en mode Saas pour travailler en temps réel. 

Manhattan Associates propose désormais son outil de gestion de transport en mode Saas. L'objectif consiste à gérer les opération en temps réel.
Manhattan Associates propose désormais son outil de gestion de transport en mode Saas. L'objectif consiste à gérer les opération en temps réel.© lassedesignen - Fotolia

Sur le salon, le groupe présente une flopée de nouveautés qui répond aux nouveaux besoins créés avec l’omnicanal. Ainsi, une nouvelle brique de sa suite Customer Engagement s’ajoute pour jouer un rôle de CRM. En 2018, l’outil servait à gérer le service client dans les centres d’appels, désormais Manhattan Associates adresse son outil aux vendeurs magasins. « L’objectif consiste à apporter de la valeur à la relation client en capitalisant sur toutes les données qu’une enseigne possèdent sur un client que cela soit l’historique des ventes ou les informations mises sur les réseaux sociaux, indique Henri Seroux, senior vice-président EMEA de Manhattan Associates. L’outil Customer Engagement permet au vendeur de devenir un personnal shopper pour le client en magasin ou pour l’attirer en boutique en lui poussant les nouvelles offres. »

Le transport et la gestion de l’entrepôt en temps réel
Côté logistique, l’éditeur fait évoluer son TMS (Transport Management System) pour qu’il fonctionne désormais en temps réel grâce à un mode Saas. Une temporalité très attendue sur le marché pour avoir plus d’agilité dans la gestion des tournées et mieux gérer les imprévus. L’OMS (Order Management System) évolue aussi pour apporter plus de flexibilité dans les centres de distribution. L’outil est désormais capable de gérer les commandes en temps réel (order streaming) ou par vague. « Le taux d’équipement en France reste encore faible mais il y a une vraie prise de conscience des distributeurs qui cherchent à investir », juge Henri Seroux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA