Nutella, cinquante ans de gourmandise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La célèbre pâte à tartiner du  groupe Ferrero a beau avoir 50 ans, elle n’a pas pris une ride. Et reste toujours autant populaire auprès des Français. Samedi 14 février 2015, le groupe a annoncé la mort du fils du fondateur, Michele Ferrero. LSA rend hommage au père du Nutella et revient sur l'histoire de cette indétrônable pâte à tartiner.

Un demi-siècle, ça se fête ! Nutella a vu les choses en grand et organisé les festivités, le dimanche 18 mai au parc de Sceaux (92), en présence de nombreux artistes, comme Anthony Kavanagh, Zaho, Ben l’Oncle Soul, Louis Bertignac. Avec un gâteau concocté par Laurent Jeannin, chef-pâtissier du palace parisien Le Bristol. 

C’est au sortir de la Seconde Guerre mondiale que Nutella a été imaginé. Le pâtissier Pietro Ferrero en conçoit la recette en 1946, avec son frère Giovanni. Le chocolat est alors devenu si cher que, soucieux de proposer une confiserie délicieuse et abordable pour tous, il élabore une nouvelle recette où une partie du cacao est remplacée par le fruit piémontais par excellence : la noisette. Baptisée Giandujot, elle se présente sous la forme d’un pain de chocolat solide, à couper au couteau, enveloppé dans une feuille d’aluminium. En 1949, une forte canicule fait fondre le pain de chocolat. Michele Ferrero, qui vient de succéder à son père Pietro, songe alors à une recette plus crémeuse, à déguster sur une tranche de pain. Le chocolat à tartiner sous forme de pâte est né. Il s’appelle d’abord Supercrema en 1951, avant de devenir Nutella en 1964. L’entreprise artisanale entre dans l’ère industrielle. L’identité – le « n » en noir et « utella » en rouge – est conçue cette année-là par Carmelo Cremonesi et Gian Rossetti, du Studio Stile de Milan. En France, la marque s’implante en 1959 en Haute-Normandie, à ­Villers-Écalles (76).

Nutella, une Recette secrète

L’usine lance la fabrication de la Tartinoise, premier nom français de la pâte à tartiner, avant de devenir Nutella en 1965. Les adeptes du produit la dégustent sur du pain, des crêpes ou des biscottes, au petit déjeuner pour certains (52%), au goûter pour d’autres (36%).

Depuis 2004, Nutella est l’une des marques alimentaires préférées des Français. Dès sa création, elle s’est présentée dans son célèbre pot de verre, créé en 1965. Mais aussi dans des verres à collectionner, chopes, barquettes en plastique et bocaux...

Alors que le débat sur l’huile de palme bat son plein, la marque entend conjurer les inquiétudes nutritionnelles et écologiques des consommateurs par cette question : « Dans un pot de Nutella, qu’est-ce qu’il y a », posée lors d’une campagne publicitaire l’an dernier. Fin 2012 déjà, elle joue la transparence avec la communication, sur une double page : « Nos ingrédients, parlons-en ».

Cette prise de parole accompagne l’ouverture du site nutellaparlons­en.fr. La même année, Nutella ouvre sa page Facebook France et son compte Twitter. C’est sur Facebook que, du 17 juin au 14 juillet 2013, Nutella proposait à ses fidèles consommateurs de personnaliser l’étiquette de leur pot en y mettant leur prénom ou tout autre nom. Une opération séduction pour ses 3 millions de fans français, les plus nombreux dans le monde. 

En dates

  • 1951 Supercrema naît en Italie.
  • 1959 Installationen Normandie.
  • 1964 La Tartinoise prend le nomde Nutella.
  • 2001 Partenariat avec les Bleus.
  • 2014 50 ans.

En chiffres en France

  • 82% de part de marché sur les pâtes à tartiner en valeur.53% des foyers en achètentau moinsune fois par an.
  • Plus de 1 Mrdde pots vendus depuis sa création.
  • Plus de 155 Mde pots sortent par an de Villers-Écalles, soit 1 pot sur 3 vendusdans le monde.

Sources : Nielsen, Nutella

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2322

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA