Marchés

Nutrica, une filiale de Danone, envisage de porter plainte contre Fonterra

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A la suite des tests erronés qui ont poussé la coopérative laitière néo-zélandaise à rappeler ses produits soupçonnés de contenir des toxines botuliques, une filiale de Danone, Nutricia, a indiqué envisager de porter plainte contre cette dernière.

Petit lait Fonterra

En effet, la coopérative avait annoncé début août avoir trouvé des bactéries suspectes dans des concentrés de protéines de lactosérum produits dans ses usines et a ainsi rappelé des produits de neuf pays dont la Chine, la Malaisie, la Thaïlande et l’Arabie Saoudite. Hier, la Nouvelle-Zélande a indiqué que les produits incriminés de Fonterra, premier exportateur mondial du secteur, ne contenaient pas ces toxines. Nutricia a alors déclaré que le groupe envisageait une plainte contre lui et le laboratoire qui a mené les tests à l’origine du rappel.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA