O Boticario veut se développer en France

|

L’enseigne brésilienne O Boticario était présente pour la première fois à Franchise Expo Paris. Le spécialiste des cosmétiques cherche des partenaires pour se développer en Europe et plus particulièrement en France.

O Boticario est très présent en Amérique du Sud, comme ici en Colombie. L'enseigne brésilienne veut maintenant se développer en Europe.
O Boticario est très présent en Amérique du Sud, comme ici en Colombie. L'enseigne brésilienne veut maintenant se développer en Europe.©boticario

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Parmi les nouveaux exposants de Franchise Expo Paris qui s’est tenu du 22 au 24 mars 2015, était présent O Boticario. Concurrente de Natura, l’enseigne brésilienne est un acteur majeur des cosmétiques en Amérique du Sud. Au Brésil, O Boticario compte plus de 4 000 points de vente. « Nous proposons une gamme complète de cosmétiques et de parfums. Les fragrances sont le cœur de notre activité.  Plus récemment, nous avons développé le maquillage avec un positionnement très fashion », explique Nicolas Borrero Pabon, responsable de l’international pour le groupe Boticario. En Europe, l’enseigne est principalement présente au Portugal où elle dispose d’une cinquantaine de magasins. « Nous avons 800 franchisés sur les huit marchés où nous sommes présents, et pour beaucoup, le partenariat dure depuis très longtemps. Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles opportunités. Nous voulons maintenant développer notre concept en France et plus largement en Europe et au Moyen-Orient », conclut Nicolas Borrero Pabon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message