Marchés

Oasis, M&M’s et Ben & Jerry’s au top 3 des marques alimentaires actives sur Facebook

|

Hopscotch, publie son 2e baromètre « Hopscotch-Like Me I’m Famous » mesurant la présence des marques alimentaires sur Facebook. Dans le top 20 du baromètre, on retrouve 100% d’aliments dits « plaisir », avec une nette supériorité des marques sucrées (90% du top 10).  

Zeste-Oasis
Zeste-Oasis © DR

L’agence de relations publiques et de communication digitale, Hopscotch, publie son 2e baromètre « Hopscotch-Like Me I’m Famous » mesurant la présence des marques alimentaires sur Facebook. Soit les 40 marques alimentaires disposant des plus grandes communautés sur leur page fans française.


> Le « food » s’avère avoir une bonne cote sur Facebook, puisque il est le 3ème thème le plus suivi sur le réseau social derrière les stars-people et le luxe.


> Les marques « plaisir » tirent leur épingle du jeu sur Facebook. Dans le top 20 du baromètre, on retrouve 100% d’aliments dits « plaisir », avec une nette supériorité des marques sucrées (90% du top 10) ; la première marque salée, Apéricube, arrivant en 9ème place.

> A la 1ère place du baromètre on retrouve la page « Oasis Fan Fruit », avec une note globale de 4,35, la positionnant juste devant M&M’s France, et Ben & Jerry’s France qui complètent ce podium.
 

> Danette, Ben & Jerry’s, Häagen Dazs, Oasis et M&M’s sont les 5 premières marques sur le critère de vivacité (voir méthodologie ci-dessous). Elles ont en commun de garantir 100% de taux de réponse aux questions ou interpellations des internautes sur leur page. Si la publication moyenne est de 3 messages par semaine, Ben et Jerry, Kinder et Orangina, doublent avec une publication par jour ouvré en moyenne : de quoi entretenir et initier les échanges avec les membres de la page.

Les auteurs de l’étude soulignent, de la part des marques, « une posture de dialogue assumée, en acceptant les commentaires des internautes sur leurs statuts, albums photos mais aussi les publications directes des fans sur leur mur ». Mais pointent cependant, «une réactivité moyenne car 50% des questions ou interpellations des internautes restent sans réponse », de même que «des spams plus ou moins bien nettoyés : 32% des posts spontanés des fans sur le mur étant des spams ».
Ils relèvent enfin « une tonalité négative faible, inférieure à 6% ». Les internautes critiquent peu la marque (directement sur sa page). A deux exceptions : Danette (28% de tonalité négative) et Carambar (38% de tonalité négative) en raison de la publication de questions ouvertes sur les produits, qui ont créé la polémique. Finalement « Si générer du like semble à la portée de tous, faire commenter les fans reste plus difficile. Charge à la marque de trouver un bon équilibre entre le brand content, relié de plus ou moins près à son positionnement et ses valeurs et des discussion de comptoir (sur la météo …) qui, certes, font réagir les internautes, mais donnent une tonalité très factuelle à la page », complète Olivier Schott, fondateur de Like Me I’m Famous.


Source: Deuxième Baromètre Hopscotch-Like Me I’m Famous

Les notes sont attribuées selon attribuées selon 3 indicateurs clés. La « puissance communautaires » traduisant le nombre de fans facebook et le nombre de partage ; la « vivacité » selon le nombre de posts de la marque sur son mur et sa fréquence de réponse quand elle est apostrophée ; et «l’engagement conversationnel » reflet du nombre moyen de commentaires, de publication de fans sur le mur, de likes sur Facebook. Période : données facebook du 23 au 29 avril 2012

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter