Marchés

Oasis mène la danse en magasins

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier CATÉGORIE communication industriel Pour la rentrée des classes 2011, Oasis s’est installé dans quinze hypermarchés pour faire danser ses clients avec ses «petits fruits». Et ils en redemandent !

Cela vaut la peine de se creuser la tête pour animer ses ventes. À l’occasion de la rentrée des classes, Oasis a voulu marquer cette année avec une approche différente. « Nous voulions développer une expérience émotionnelle forte, augmenter la notion d’engagement sur le lieu de vente, tout en créant du trafic en magasins, explique Stanislas de Parcevaux, directeur marketing Orangina Schweppes France. Ce qui est important sur le marché des softs, c’est la notion de plaisir, de “ fun ”. Nous gardons toujours cette idée en tête pour développer nos marques. »

Ce qui est important sur le marché des softs, c’est la notion de plaisir, de “ fun”. nous gardons toujours cette idée en tête pour développer nos marques.

Stanislas de Parcevaux, directeur marketing Orangina Schweppes France

Chorégraphie fruitée et endiablée

En septembre, ses équipes ont donc décidé de s’appuyer sur la réalité augmentée pour imaginer une opération innovante, Oasis Fruit Show, qui a été implantée dans 15 gros hypermarchés, toutes enseignes confondues (Carrefour, Leclerc…). Il s’agissait d’installer en tête de gondole, à proximité de ses rayons, des écrans équipés de caméras permettant aux clients de se filmer en musique. À l’image, ils apparaissaient aux côtés des fameux « petit fruits », ces bonshommes en forme de fruit qui animent les publicités Oasis. Pour suivre la chorégraphie, il suffisait donc de copier leurs déhanchements, une ou deux hôtesses restant toujours à côté, au cas où. Pour le consommateur, la distribution de bons de réduction aux meilleurs danseurs donnaient un attrait immédiat à l’opération.

 

Opération succès à reconduire en 2012

Oasis se félicite aujourd’hui de son impact populaire. Avec 2,8 millions de fans sur Facebook, la marque, qui revendique la page la plus populaire de France, a massivement relayé le dispositif via internet et les réseaux sociaux. «Nous avons maintenu le dispositif tout le mois de septembre. J’en retiens trois chiffres clés, détaille Stanislas de Parcevaux, directeur marketing d’Orangina Schweppes France. Sur cette période, nous avons d’abord gagné 0,4 point de part de marché en volume, par rapport à l’année dernière. En valeur, Oasis a dépassé pour la première fois le seuil des 10% de part de marché, avec 10,1%. Enfin, nous avons multiplié les ventes par 4 sur les lieux de mise en avant. » Agréablement surpris par l’effet bénéfique sur le trafic en magasins et les ventes en rayons, Oasis est déjà convaincu d’étendre ce dispositif à un plus grand nombre de points de vente dès l’an prochain.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA