Objectif qualité de l'image

|

En petite croissance ces dernières années, le marché des appareils photo reprend des couleurs grâce à la montée des bridges et reflex numériques, qui font franchir un bond qualitatif au marché.

Surprise en 2007 : les appareils photo numériques (APN) redécollent. Après trois années de croissance molle, voire une baisse des volumes en 2006, les ventes ont progressé de 10 % sur l'année écoulée. Preuve qu'il existe bel et bien des relais de croissance sur les marchés matures. Car le taux d'équipement en APN a atteint 60 % en 2007, selon GfK. Les grandes années du marché sont désormais derrière nous.

Pourtant, les Français ont plébiscité les nouveaux modèles l'année dernière. « C'est un marché de rééquipement, constate Romain Chollet, chef de produit photo de Panasonic France. Les consommateurs veulent des appareils plus beaux avec des écrans plus grands et de meilleurs objectifs comme des grands angles. » Fini donc les APN dotés d'un objectif de 2 mégapixels sans zoom optique.

Comme l'argentique

Les consommateurs sont désormais familiers avec la technologie numérique et ne se contentent plus du vieux compact des années 90. En d'autres termes, ils veulent retrouver la qualité d'image de l'argentique. Les appareils à pellicules ont d'ailleurs presque totalement disparu du marché. Il s'en vendait encore près de 1,3 million en 2003 contre... moins de 50 000 en 2007. Seuls quelques photographes nostalgiques se laissent encore tenter.

Pourtant, tout n'est pas brillant dans la photo. La faute à la guerre des prix que se livrent les fabricants. En cinq ans, le tarif moyen de l'APN vendu est passé de 407 E à 233 E. Résultat : le chiffre d'affaires du secteur s'est stabilisé depuis 2004 autour de 1,1 milliard d'euros et ne varie presque plus.

Le haut de gamme en avant

« C'est la faute de certains acteurs comme Samsung qui attaquent le marché par le bas », s'agace le chef de produit photo d'un groupe japonais. Car, depuis quelques années, le marché est la cible de nouveaux acteurs qui viennent de l'électronique et non de l'optique. Panasonic, Samsung, Sony, HP, etc. Ces marques taillent des croupières aux historiques de la photo que sont Canon, Pentax et autre Nikon. Le leader des ventes depuis plus de un an en France est d'ailleurs Panasonic, avec 14,7 % de part de marché en volume et 18 % en valeur.

S'ils se battent sur les prix, les fabricants mettent aussi en avant les modèles haut de gamme comme les reflex numériques et les bridges. Les marges sont plus importantes sur ces modèles proposés entre 400 et 700 E. Des prix plus élevés que sur les compacts que les consommateurs sont prêts à payer pour faire de plus belles photos et disposer de meilleurs objectifs. Entre 2006 et 2007, le nombre de reflex numériques vendus est passé de 230 000 à 315 000 unités. Il devrait encore progresser cette année avec plus de 350 000 ventes attendues par les constructeurs. Même engouement pour les bridges, qui font le pont entre les compacts et les reflex. Ces APN rencontrent un beau succès en France puisqu'ils représentent pour certains constructeurs comme Panasonic près de un tiers des ventes totales de compacts. En 2008, ils accompagneront les reflex comme locomotive du marché. Peut-être un retour de la croissance du chiffre d'affaires du secteur...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2043

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message