Obsolescence programmée: l’avis de Darty

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique qui vient d’être adoptée par les députés, l’obsolescence programmée devrait faire son entrée dans le code de la consommation. Alors qu’une immense majorité de Français y croient, Darty (le plus gros vendeur de téléviseurs et d’électroménager en France) nous explique en substance -par la voix de son directeur national des services Jean-Luc Le Douarin- que les produits ne sont pas de moins en moins fiables, au contraire…

 

LSA : Pensez-vous que les industriels orchestrent l’obsolescence programmée de leurs produits ?

Jean-Luc Le Douarin : Les fabricants vont évidemment dire que non. Le consommateur lui en est persuadé. Et au milieu, il y a nous les distributeurs qui vendons les produits et les réparons. Nous savons exactement de quoi il retourne. Sans entrer dans la polémique, je vais simplement donner des faits. Et ces derniers montrent que les taux de panne baissent. Quelques chiffres pour l’illustrer : Entre 2004 et 2014 les sollicitations au SAV concernant un problème de panne pour les téléviseurs a été divisé par 10. Il était de 40% à l’époque, il n’est plus que de 4%. La très grande majorité des appels au SAV pour les télés concernent des questions d’usage (comment connecter la télé à tel appareil ? etc.). En ce qui concerne le gros électroménager (les lave-linge, frigo…), nous constatons une baisse des pannes chaque année qu’on estime à 5%. Nous réparons 1,5 million de produits par an (sur un parc de 23 millions de clients sous garantie) et ce chiffre baisse d’une année sur l’autre.

 

LSA : Avez-vous déjà constaté la présence de systèmes qui auraient été sciemment introduits dans les appareils afin d’en limiter la durée de vie ?

J-L. L-D : Non nous n’avons jamais vu de programmes qui rendraient les produits caduques, ni autres compteurs de la sorte…

 

LSA : Pourtant aujourd’hui par exemple les cuves des lave-linge sont souvent scellées ce qui rend impossible leur changement? N’est-ce pas délibéré de la part des fabricants ?

J-L. L-D : Effectivement aujourd’hui un lave-linge sur deux dispose d’une cuve scellée à ce qu’on appelle les paliers. Il faut dans ces cas-là tout changer c’est vrai : la cuve et les paliers. Mais il faut savoir de quoi on parle : des cuves qui se percent c’est extrêmement rare. Chez Darty, nos interventions sur ce type de pannes se comptent chaque année sur les doigts d’une main…

 

LSA : Les fabricants limitent-ils l’accès aux pièces détachées afin de rendre les réparations impossibles ?

J-L. L-D : Non je n’ai pas constaté d’évolution allant dans ce sens. Pour l’électroménager, nous arrivons toujours sans problème à nous fournir en pièces détachées auprès des marques pour des modèles qui ont jusqu’à neuf ans ou sinon chez des grossistes. En ce qui concerne les produits électroniques, nous n’avons pas de problème pour des produits qui ont jusqu’à trois ans. Au-delà c’est, il est vrai, parfois plus compliqué. Mais ça s’explique aisément : le rythme des innovations s’accélère avec deux nouvelles gammes de PC par an. Dans ce cas-là, retrouver une carte mère qui a plus de trois ans devient un peu plus compliqué.

 

LSA : Les prix des réparations pour des clients hors garantie n’est-il pas dissuasif la plupart du temps ?

J-L. L-D : Il est vrai que les seuils de réparation aujourd’hui sont plus hauts. Mais c’est logique, il y a depuis des années un écroulement des prix des produits. Sans même parler des produits électroniques où la chute est flagrante, je vous donne un exemple dans l’électroménager: un bon lave-linge 800 tours minutes coûtait 600 euros il y a 20 ans. Aujourd’hui, on trouve la même qualité sur des produits qui valent moins de 300… Il me semble évident dans ce contexte que la baisse du prix a modifié le comportement du consommateur et sa culture du remplacement. Quand un client a un problème avec un produit, c’est lui qui décide où mettre le curseur : plutôt sur la réparation ou plutôt sur le changement. C’est finalement lui qui décide de l’obsolescence de son propre produit.
 

Retrouvez notre enquête sur l'obsolescence programmée dans le prochain numéro de LSA du 23 octobre.

3 commentaires

Riri l'inventeur

12/03/2017 16h42 - Riri l'inventeur

L'obsolescence programmée se cache à des endroits que vous ne soupçonneriez même pas Des exemples là: http://riri-linventeur.wixsite.com/les-debrouillards/coups-de-gueule

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

midu

22/10/2014 11h33 - midu

J'ai regardé une reportage à la télé dans les surfaces de vente d'électroménager avec les techniciens de SAV. On a donné les consignes aux techniciens d'inciter les les consommateurs d'acheter une nouvelle télé plutôt que de réparer la télé récente de 2 ans en panne. Le technicien SAV a dit au consommateur que ça coûte plus cher de réparer le produit et il n'y a pas de pièces pour réparer ainsi le technicien touchera une commission s'il arrive à vendre les produits au consommateur. darty ne l'a pas dit, il faut faire une loi obligeant tous ceux qui travaillent aux magasins de vente d'appareil de suivre un stage de sensibilisation des effets néfastes d'obsolescence programmée, et c'est néfaste pour la planète à court terme. Ressources épuisées, consommateur tari d'argent, taxes en hausse pour compenser le manque à gagner, environnements dévastés, pays appauvris. Guerres partout à cause des ressources épuisées.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

lilie

22/10/2014 09h58 - lilie

C'est pas bon ce que darty a dit, je ne fais pas confiance à ce que l'avis de darty a défendu. Car j'ai un réfrigérateur qui tom be en panne et j'ai appelé le SAV de darty pour venir réparer. Après diagnostics, le technicien de darty m'a explique qu'aujourd'hui les fabricants ont tout soudé le frigo rendant impossible de changer les pièces en détachées. Donc c'est impossible de changer les pièces comme les anciens frigo. C'est de l'obsolescence programmé. On est obligé d'acheter un frigo complet , c'est de la vente liée. La loi doit sanctionner sévèrement les fabricants mal intentionnés.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Carnet des décideurs

Stéphanie Constand-Attelian

Stéphanie Constand-Attelian

Directrice financement et relations investisseurs de Fnac Darty

Olivier Bechu

Olivier Bechu

Directeur des opérations du groupe Darty

Stéphane Lidove

Stéphane Lidove

Directeur du département image du groupe Darty

Delphine Bouladoux

Delphine Bouladoux

Directrice des ressources humaines en charge des services nationaux de Darty

Simon Enoch

Simon Enoch

Secrétaire général de Darty

Yann Aubriet

Yann Aubriet

Directeur du développement digital de Darty

Christian Lou

Christian Lou

Directeur digital et marketing du groupe Darty

Vincent Gufflet

Vincent Gufflet

Directeur des services et abonnements du groupe Darty

Olivier Godart

Olivier Godart

Directeur e-commerce de Darty

Albin Jacquemont

Albin Jacquemont

Directeur financier et membre du conseil d'administration de Darty France à partir de 2015

Frédéric Loquin

Frédéric Loquin

Directeur des activités BtoB et directeur du développement des concepts de franchise […]

Patrick Terrier

Patrick Terrier

Directeur informatique et logistique de Darty France

Thierry Guet

Thierry Guet

Directeur général de Darty Grand Est

Pierre David

Pierre David

Directeur général de Darty Grand Ouest

Benoît Jaubert

Benoît Jaubert

Directeur commercial de Darty

Jean-Luc Le Douarin

Jean-Luc Le Douarin

Directeur des services de Darty

Jean-Philippe Marazzani

Jean-Philippe Marazzani

Directeur général de Darty en charge du marketing, de la communication et du digital

Xavier Guéry

Xavier Guéry

Directeur des ressources humaines de Darty

Bruno Crémel

Bruno Crémel

Directeur général de Darty France entre 2012 et 2013

Dominic Platt

Dominic Platt

Directeur financier du groupe Darty

Pascal Defaux

Directeur commercial et marketing de Darty

Alan Parker

Alan Parker

Président non exécutif de Darty

Eric Knight

Directeur non-exécutif de Darty

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA