Occupation du siège social d’Ikea France par des syndicalistes

|

Et c'est reparti. Ce jeudi matin, des représentants syndicaux (CGT, FO, et CFDT) ont décidé d'occuper le siège social d'Ikea France à Plaisir (Yvelines) pour réclamer la reprise des négociations sur les salaires, qui s'étaient soldées par un échec fin février. " On demande la reprise des négociations, sereinement, pour trouver un terrain d'entente, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui", a déclaré à l'AFP François Mrissa, délégué CGT. De son côté, le directeur de la Communication et du développement durable d'Ikea France, Pierre Deyries, a estimé que les syndicats "veulent rouvrir des discussions définitivement closes et qu'ils ont refusé de signer". Il a exclu l'idée d'évacuer les occupants. "On va essayer de les ramener à une discussion normale. "

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message