Offensive des éditeurs scolaires

· Le parascolaire sur CD-Rom a décollé en 1997 · Une bonne nouvelle, qui stimule les ambitions des éditeurs scolaires comme Hachette et Nathan · L'affrontement avec des spécialistes de l'informatique comme Coktel, leader du marché, s'annonce sévère

Les logiciels éducatifs ont trouvé leur public : avec un taux de croissance supérieur à 89% en volume, ils ont véritablement décollé en 1997. Un événement d'importance sur un marché jusqu'à présent surtout axé autour du jeu. Or, si les fanatiques du jeu sur PC composent une population relativement restreinte, celle des parents d'enfants scolarisés est autrement plus importante. La forte progression actuelle du taux d'équipement en micro-ordinateurs domestiques constitue donc une formidable promesse de croissance.

Principal bénéficiaire de l'explosion du marché, l'éditeur Coktel, avec les séries Adi et Adibou, reste le leader incontesté avec une part de marché revendiquée supérieure à 45%. En 1997, ce spécialiste de l'édition informatique a placé 8 de ses produits au sein du classement des 10 meilleures ventes annuelles recensées par GFK Derrière le leader, Hachette, TLC Edusoft et Ubi Soft s'affirment, mais à distance respectueuse, comme les principaux outsiders.

Hachette, avec la série Atout Clic, est pour l'instant le seul éditeur spécialiste de l'éducatif à pouvoir espérer contester le leadership de Coktel. Cette prétention s'est précisée depuis quelques semaines, avec le lancement de l'encyclopédie Hachette Multimedia, semble-t-il très bien accueillie par la distribution. Une pierre dans le jardin de Microsoft qui, avec Encarta, était jusqu'à présent lui aussi très net leader sur le marché de l'encyclopédie multimédia.

Du papier à l'ordinateur

Hachette occupe donc de mieux en mieux le terrain et commence à tirer pleinement partie de sa marque, caution non négligeable pour un produit dont il est quasiment impossible de vérifier le contenu avant de l'acheter. Au-delà de la qualité des CD-Rom, c'est sans doute cette absence de « signature pédagogique » qui constitue la principale menace pour Coktel à l'heure où derrière Hachette, les autres éditeurs scolaires s'intéressent de plus en plus à ce marché.

Chez Hatier qui a sorti, fin 1997, 3 CD-Rom de préparation au bac, on s'avoue surpris du succès rencontré. Les trois titres sont en réimpression et le site Internet de l'éditeur, qui permettra bientôt des corrections en ligne grâce à une équipe de professeurs, vient de naître. Chez Didier, la gamme Hello Kids (CD-Rom d'initiation ou de perfectionnement aux langues étrangères pour le premier cycle) s'enrichira de trois titres dans les prochaines semaines.

Dernier exemple avec Nathan, qui va décliner sa marque de cahiers de soutien (Nathan entraînement) sous forme de CD-Rom. Deux titres Maths et Français sont en cours de lancement pour le cours élémentaire. Mais l'éditeur promet une gamme complète, du primaire au lycée, pour le second semestre de l'an prochain. Certes, à court terme, la menace n'est pas encore très sérieuse pour Coktel. Mais elle devrait se préciser et prendre de l'ampleur dans les mois qui viennent.

C'est une évidence, les spécialistes du « parascolaire papier » sont soucieux de ne pas passer à côté du marché du multimédia et des transferts d'achat (vers le numérique) d'ores et déjà annoncés par la forte croissance du marché. La proximité que tous entretiennent avec les instituteurs et les professeurs constituera sans doute un atout de poids pour leur avenir sur ce marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1580

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous