ON EN PARLE

Les Mousquetaires restructurent leur logistique > ITM Logistique International devait officialiser, mardi 28 octobre, la création de son comité central d'entreprise (CCE). Symbole de la reconnaissance des syndicats chez Intermarché, la création de cette instance réclamée depuis six ans n'est pas le fruit du hasard : une restructuration de toute la logistique des Mousquetaires est à l'ordre du jour. Elle fusionnera les 40 sociétés actuelles en 1 seule, dotée de 48 établissements. Cette mesure devrait entraîner des suppressions de postes. Le CCE servira à centraliser la négociation et, espèrent les syndicats, permettra des reclassements dans le reste du groupe, y compris sa branche industrielle. Un accord de méthode est prévu le 14 novembre.

L'Union des Opticiens tente de renouer le dialogue avec les enseignes > A la suite de la démission collégiale des chaînes d'optique membres de l'Union des Opticiens pour cause de « bilan négatif » (dû en partie à l'entrée en vigueur de la convention CNAM - LSA n° 1831 - dont le syndicat majoritaire n'a pas négocié les termes), l'UDO vient de nommer un comité directeur composé de membres de son conseil d'administration et de représentants des enseignes. L'objectif est de trouver un accord permettant un nouveau mode de fonctionnement du syndicat et une meilleure représentativité des enseignes.

Vers des prospectus écologiques ? > Le groupe Altavia, qui revendique la place de numéro un européen du « publishing services », travaille actuellement en collaboration avec ses clients, dont certains distributeurs, à l'élaboration d'une charte pour définir les bases d'un « document vert ». Celle-ci devrait être disponible courant 2004.

Deux Leroy Merlin à Marseille > Le distributeur de bricolage étoffe sa présence dans les quartiers est de Marseille, avec le déménagement et l'agrandissement du magasin d'Aubagne et une ouverture à La Valentine. À Aubagne, Leroy Merlin passe du sud au nord de la zone commerciale d'Auchan, pour une surface de vente de 12 500 m2. À moins d'une dizaine de kilomètres, sur la zone commerciale de la Valentine, Leroy Merlin a racheté l'Espace Marius Ferrat (jardinage) avant même sa construction. Pour des raisons administrative, le magasin (8 620 m2), aujourd'hui achevé, a ouvert sous ce nom, mais doit adopter l'enseigne du groupe Mulliez début 2004.

Lancement d'un bimestriel pour la consommation responsable > Dévoilé jeudi 30 octobre, le Nouveau Consommateur est un magazine de 76 pages traitant de la consommation responsable sur un mode « non défensif » et informatif. Le journal vise une cible féminine. Prix : 4,90 E.

Cadbury se retire des marques de distribution > Le groupe agroalimentaire ne fabrique plus de tablettes de chocolat sous marques de distributeurs depuis cet été. Cet arrêt intervient après l'arrêt à la fin de 2002, de la fabrication de chocolats saisonniers et de gélifiés (guimauves chocolatées), suite à la vente de l'usine Bouquet d'Or au groupe Cantalou. Ces décisions pourraient s'expliquer par le besoin du groupe de réaffecter ses capacités de production aux gammes de produits qu'il lance en ce moment sous ses marques. À moins que Cadbury n'ait décidé de se retirer, au vu de l'évolution du marché. La part des MDD (tablettes de chocolat) est passée de 14,3 % des ventes en valeur en 2001 à 13,8 % en 2002.

Les augmentations de salaires font débat dans la branche > Lundi 27 octobre, les négociations de branche semblaient mal parties pour déboucher sur un accord unanime. La FCD, qui propose des hausses des minima d'environ 3 % pour les niveau 1b et 2b, et de 2,4 % à 2,5 % pour les autres niveaux, souhaite aussi intégrer le paiement des pauses dans le taux horaire. Une mesure que FO assimile à un gonflement artificiel des grilles. Les syndicats auront jusqu'au 15 novembre pour se prononcer à réception de la proposition écrite. Autre chantier, les négociations sur les classifications ont été inscrites au calendrier pour discussion le 26 novembre.

Les groupes italiens Coop et Conad dissolvent leur centrale d'achats > La disparition de cette structure commune marque la fin d'une époque pour la distribution transalpine. Elle résulte en effet des alliances internationales conclues par chacun des deux groupes coopératifs : Coop avec Intermarché, et Conad avec Leclerc.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1834

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous