ON EN PARLE

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Visual lance un nouveau concept

Inauguré le 2 novembre, à Val-de-Fontenay (Val-de-Marne), il a été repensé pour répondre au repositionnement de l'enseigne. L'objectif est de remettre en avant le métier d'opticien et de valoriser le conseil. Le nom de chaque opticien apparaîtra en devanture et les vitrines ne contiendront pas de publicité pour une meilleure vision du magasin de l'extérieur. Sont prévus aussi un nouveau logo et une signature, « Experts en verre et opticiens de tradition ».

Monoprix lance les plats « ...à cuisiner »

À partir du 24 octobre, le corner Daily Monop de l'avenue des Ternes, à Paris, teste quatre références d'une nouvelle gamme élaborée en partenariat avec l'Atelier de cuisine de Nicolas Bergerault. Le principe de ces produits « ... à cuisiner » consiste à proposer, sous forme de pack, tous les ingrédients pour préparer, en vingt minutes maximum, un plat complet - suprême de volaille au spéculos, par exemple. Référencé en ultrafrais, avec une DLC d'une dizaine de jours, ces plats pour 2 personnes seront proposés à 8,90 E. Monoprix compte tester la formule jusqu'à la fin de l'année avant un éventuel déploiement.

Sogec Marketing repris par ING Parcom Private Equity

Créé en 1971 par son actionnaire et dirigeant actuel Louis Wintenberger, Sogec Marketing est le numéro un français de la gestion des opérations de marketing promotionnel avec un chiffre d'affaires de 53 millions d'euros et 540 salariés. Pour réaliser l'opération, ING Parcom s'est associé à Thomas Wolf, 40 ans, l'ancien PDG de Catalina Marketing France, société spécialisée dans l'émission de coupons de réduction en caisses.

Carrefour teste le « prêt à vendre » à Chartres

L'hyper va proposer, dans les prochaines semaines, des références de marques à forte rotation directement sur palette au sol, à la manière du hard-discount, en complément de l'offre en rayons. Le premier produit testé est le Nutella. D'autres produits, comme les biscuits ou les alcools, seront proposés sous cette présentation. Le projet fait partie d'une des multiples initiatives pour redonner de l'attractivité en magasins, décidées par le nouveau comité exécutif de Carrefour Hypermarchés France, sous la houlette de Guy Yraeta, directeur général de cette branche.

Roset boude le Salon du meuble

Le groupe Roset (Ligne Roset, Cinna), premier fabricant européen de mobilier contemporain, avec un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros, troque ses 700 m2 de stand au Salon du meuble de Paris (organisé par COSP) début janvier 2006 contre une présence sur Maison & Objets (Reed Exhibitions). Autres déceptions, le fabricant italien Natuzzi, en difficultés, est absent, et le groupe Cauval a diminué son emplacement. Lot de consolation : la version 2006 du Salon du meuble accueillera, pour la première fois, l'un des plus gros fabricants allemands, Steinhoff.

Gitem abandonne sa MDD

Développée depuis cinq ans en blanc et brun, la marque de distributeur Seaway, propre au réseau Gitem, a été abandonnée au printemps. Pour l'enseigne, il s'agit de s'éviter les nouvelles contraintes liées à la directive européenne sur le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E). En tant que metteur sur le marché de ces produits, le Gitem aurait notamment dû cotiser aux organismes de recyclage.

Un nouveau type de toilettes made in Japan

Pour s'implanter en France, le fabricant japonais Toto, premier groupe mondial de sanitaires, arrive avec son produit phare : le WC intelligent. Nommé Washlet, il offre le top du confort en la matière, avec siège chauffant, buses de lavage d'eau tiède... Le haut de gamme du petit coin en quelque sorte !

La Poste passe au commerce

Le 3 novembre, le bureau de Poste de Trélazé, près d'Angers, sera le premier d'une série de 2 500 à tester la vente de nouveaux services et de produits non alimentaires. L'assortiment comprendra des articles de papeterie (marques Oxford et Clairefontaine), des beaux livres et des gadgets siglés La Poste (stylos, réplique de sacoche de postier des années 30...). Côté services, ces bureaux proposeront, grâce à des automates, des billets de spectacles, de voyages, du développement photo, la vente de cartes-cadeaux Kadéos. Pour acheter l'ensemble de ces produits, La Poste vient même de mettre sur pied une petite centrale d'achats (3 personnes).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1925

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA