ON EN PARLE

Les produits anticholestérol assurent

Unilever présentera dans quelques jours une nouvelle forme de promotion des produits anticholestérol (margarine et yaourts) avec l'assureur Maaf : des souscripteurs d'assurances se verront proposer le remboursement de leurs produits à la marque Proactiv. Danone réfléchirait à mettre en place une offre équivalente sur ses produits Danacol.

1 700 postes supprimés chez Carrefour

Le distributeur vient d'annoncer à ses délégués syndicaux centraux une réduction de 20 % de l'effectif des sièges et des structures centralisées dans un délai maximum de deux ans, soit 1 700 postes supprimés. Le groupe s'engage parallèlement à en créer de nouveaux pour maintenir l'emploi, et propose de négocier un dispositif d'anticipation des emplois et des compétences. Par ailleurs, la fermeture de 2 SAV (Île-de-France et Bourgogne) sur 8 serait officialisée, entraînant 40 suppressions de postes.

Colruyt et Superunie divorcent

Le numéro trois de la distribution belge, avec 20 % de part de marché, et la coopérative d'achat néerlandaise Superunie, numéro deux dans son pays (15 chaînes de supermarchés indépendantes, 1 800 magasins, 26,7 % de part de marché), ont décidé de clore leur collaboration dans la structure d'achats Europartners le 1er décembre. Créée en 2001, cette société centrée sur les marques propres ne serait plus adaptée à la compétition renforcée des deux pays, qui oblige les deux groupes à s'adosser à des structures plus importantes. L'intention de Colruyt de s'implanter aux Pays-Bas aurait aussi accéléré la décision. Superunie va rejoindre EMD, et Colruyt dit être « à un stade avancé de négociation avec une organisation internationale ».

Planète Saturn peaufine sa marque propre

L'enseigne d'électrodomestique, filiale du groupe allemand Metro, testera courant 2006 sa MDD. Transversale à toutes les familles de produits du groupe (électroménager, télévision, hi-fi...), elle sera déployée uniformément en Europe dans les 520 magasins de l'enseigne, dont 24 Planète Saturn en France. La marque propre, dont le nom n'est pas encore divulgué, sera positionnée en entrée de gamme, avec pour vocation de remplacer tous les produits « sans nom ».

Fin de conflit chez Auchan

Après la grève de 400 salariés dans le Nord (LSA n° 1929), la situation est en passe de se régler chez Auchan. En attendant les négociations salariales de mars 2006, la direction propose d'augmenter provisoirement l'intéressement 2005, qui a baissé de 61 % au cours des dix premiers mois de l'année, par rapport à 2004. 22 millions d'euros de plus devraient être mis sur la table. Dans le cadre de la loi Breton, les salariés devraient également toucher une prime exceptionnelle d'au moins 200 E. Les syndicats doivent se prononcer avant le 25 novembre.

Le patron d'Intermarché montre l'exemple

Philippe Boutron, qui préside au développement des enseignes Intermarché et Écomarché, joint le geste à la parole. Lui qui milite auprès des Mousquetaires pour qu'ils adoptent au plus vite le nouveau concept d'Intermarché, Mag 3, a engagé depuis la mi-août la rénovation de son plus grand magasin, à Chécy, à proximité d'Orléans. Un projet ambitieux, car il aurait investi 2 millions d'euros dans le remodeling de cet hypermarché de 6 000 m2, qui doit s'achever fin novembre.

Deux chaises vides à la CDEC de Haute-Garonne

Le maire et le président de la chambre de commerce de Toulouse ont décidé de ne pas assister à la commission départementale d'équipement commercial du 18 novembre, afin d'obliger à un report de l'examen du projet les Portes de Gascogne à Plaisance-du-Touch. Ils considèrent que ce centre commercial de 63 000 m2, prévu pour 2007, est un bon projet pour le développement de l'ouest toulousain, mais demandent aux promoteurs des engagements fermes sur des aides au commerce de centre-ville, la réalisation d'infrastructures routières et une ouverture retardée à 2010.

Le sucre sous MDD enfin en linéaires

Tereos (Béghin Say), Saint-Louis et Sucre Union (Daddy) seraient sur le point de céder à la grande distribution pour la fabrication de produits à marques de distribution. Jusqu'à maintenant, les trois groupes sucriers se l'interdisaient, car la politique des quotas, en passe d'être supprimée par Bruxelles, n'incitait pas à une concurrence forcenée. Ils produisaient cependant déjà pour le hard-discount, à des prix 10 à 15 % inférieurs. Ces futures MDD pourraient rapidement prendre 30 % de part de marché, selon Tereos.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1930

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous