On pourra bientôt boire gratis en hypers!

|

Un projet de décret dont l'objet est "interdiction de destruction des invendus non alimentaires et diverses dispositions" vise à lutter contre le gaspillage. Et on y découvre qu'il prévoit l'implantation de fontaines à eau dans les magasins. Et en grand nombre! 

Plus sérieusement, si l'idée n'est pas saugrenue pourquoi en imposer autant dans chaque point de vente....
Plus sérieusement, si l'idée n'est pas saugrenue pourquoi en imposer autant dans chaque point de vente.... © Kozlov/1551265186665, 123RF
Pour l'instant, il s'agit d'une consultation publique jusqu'au 13 Juillet 2020. Le décret en réflexion est néanmoins étonnant.. Visiblement, il s'agit de lutter contre le gaspillage et, on ne sait par quel miracle, il est question des fontaines à eau dans les magasins. On y apprend, si le texte passe en l'état, que le commerce se devra d'installer une fontaine à eau par tranche de 500 personnes, soit une fontaine pour un magasin de 1500 m². Mais, si l 'on comprend bien, il y aurait une condition de raccordement à l’eau potable. Ce qui n'engloberait donc pas les grandes surfaces spécialisées non-alimentaire. Ne seraient donc concernés que les magasins alimentaires de plus de 1 500 m², c’est-à-dire les supers et hypers raccordés à l'eau potable. Donc dans un hyper qui peut recevoir 5000 personnes, il faudrait installer 10 fontaines… "C’est-à-dire autant que le nombre d’issues de secours!", ironise Franck Charton, délégué général de Périfem, l'association technique du commerce. Bientôt en magasins, on pourra donc boire gratis! Plus sérieusement, si l'idée n'est pas saugrenue pourquoi en imposer autant dans chaque point de vente....  Les auteurs du décret peuvent peut-être revenir à des quantités plus raisonnables.
 
L'article du décret en question: 
Art. D. 544-40. – Pour l’application du 14e alinéa du III de l’article L. 541-15-10, on entend par "fontaine d’eau potable", tout dispositif de distribution d’eau potable permettant le remplissage d’un récipient pour boisson. « Sont soumis à l’obligation de mettre à disposition du public au moins une fontaine d’eau potable conformément au 14e alinéa du III de l’article L. 541-15-10, les établissements recevant du public relevant des catégories 1 à 3 telles que définies à l’article R. 123-19 du code de la construction et de l’habitation, dès lors qu’ils sont raccordés à un réseau d’eau potable. « Le nombre de fontaines installées est adapté à la capacité d’accueil de l’établissement. Ce
nombre est d’au moins une fontaine d’eau potable pour 500 personnes pouvant être accueillies simultanément au sein de l’établissement. « Ces fontaines d’eau potable sont indiquées par une signalétique visible et leur accès est libre et sans frais.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter