On prend les mêmes et on recommence

|

« Boire moins, mais boire mieux. » L'adage est vérifié une nouvelle fois. Dans les alcools, en hausse de 2,8 % en valeur, la part belle va aux whiskys, dont le chiffre d'affaires additionnel s'élève à 85 millions d'euros, avec une poussée des pure malts et des bouteilles de plus en plus âgées. L'espace disponible en linéaires progresse dans les supermarchés, pour accompagner la montée en gamme générale. Les acheteurs ne badinent pas sur l'importance du cadre et la disponibilité des marques - point faible du hard-discount qui n'a pas pour habitude de commercialiser des bouteilles coûteuses.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2069

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous