On se pose la question : le véganisme va-t-il gagner la grande conso?

|
Ce côtes-du-rhône est bio et vegan, non «?collé?» au blanc d’œuf.
Ce côtes-du-rhône est bio et vegan, non «?collé?» au blanc d’œuf.

Lors de la dernière foire aux vins de Biocoop, sur la trentaine de nectars proposés, l’un d’eux était labellisé « vegan », c’est-à-dire qu’il n’avait pas été « collé » au blanc d’œuf. Une étape qui permet de clarifier un liquide et assouplir un vin rouge tannique. En général, le collage au blanc d’œuf indiffère la plupart des consommateurs, sauf les vegans.

Et pour cause. Les vegans ne consomment aucun produit d’origine animale. Ils sont même plus extrêmes que les végétaliens en ne portant ni chaussures en cuir, ni pull en laine, ni fourrure, en n’utilisant aucune cire d’origine animale, en n’allant dans aucune manifestation mettant en scène taureaux (corrida), dauphins (marineland) ou lions (cirque), en ne se tartinant d’aucune crème ayant été testée sur un animal, et en ne mangeant même aucun produit issu d’un animal, comme le miel ou les œufs.

Le veganisme n’est pas nouveau. Le mot est même né en 1944, créé par un professeur de menuiserie britannique, Donald Watson, végétarien depuis ses 14 ans, qui souhaitait aller un cran plus loin.

 

Mi-philosophique

Cependant, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle les Européens ont souffert de la faim, le veganisme n’intéressa que quelques poètes. Aujourd’hui, et c’est l’une des conséquences de la malbouffe, ce mouvement tendance mi-philosophique et mi-art de vivre gagne des adeptes. À tel point que le mot « veganisme » a fait son apparition dans le Larousse 2015… Mais c’est dans les pays anglo-saxons et dans le Nord de l’Europe, là où les restaurants et menus végétariens sont monnaie courante, que les vegans sont les plus nombreux. Ainsi, en Allemagne, ils seraient 900 000, soit plus de 1,2% de la population, selon l’organisation Vebu. Depuis 2011, les vegans d’outre-Rhin ont même leur salon, le VeggieWorld. En 2016, une première édition se tiendra à Paris, les 2 et 3?avril au Centquatre (XIXe). On verra si, comme les Allemands, les Français s’y précipitent en nombre.

S. Leb.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2384

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message