OOGarden accélère en Allemagne

|

Créé il y a dix ans, OOGarden ne réalise que 5% de son chiffre d'affaires hors de France. Il compte aller plus vite en Allemagne où il ouvre un entrepôt et met en place une filiale.

Réalisant 80% de son chiffre d'affaires par son site et 20% par des entrepôts, OOGarden met les bouchées doubles en Allemagne.
Réalisant 80% de son chiffre d'affaires par son site et 20% par des entrepôts, OOGarden met les bouchées doubles en Allemagne.© photos : Oogarden

On le sait, l’Allemagne est un grand pays. Et sur le jardin aussi. A lui seul, le marché allemand représente 16% du marché européen du jardinage (80 milliards d’euros). Cela n’a pas échappé à OOGarden, site de vente en ligne de mobilier de jardin. Il ouvre aujourd’hui son premier entrepôt à Düsseldorf. Un premier pas vers l’international, où il ne réalise actuellement que 5% de son activité sur un total de 54 millions d’euros de chiffre d’affaires. 

10% de chiffre d'affaires en 2019

Pour aborder le marché allemand, OOGarden adopte la même méthode que pour la Belgique. Avant d’y lancer sa plate-forme en ligne, il avait ouvert un entrepôt et showroom à Lille. Une filiale a donc été créée en Allemagne sous la direction de Gaëtan Saivre et une équipe d’une vingtaine de personnes est en cours de recrutement. Grâce à ces moyens, OOGarden s’est fixé de passer à 10% de chiffre d’affaires en Allemagne d’ici 2019, là où il réalise aujourd’hui 4%.

OOGarden en chiffres

54 millions d’euros de chiffre d’affaires

+20% de croissance en 2017

5% à l’étranger, dont 4% en Allemagne

80% du chiffre d’affaires réalisé par le site, 20% par des entrepôts situés à l’extérieur des centres commerciaux.

2006, date de création de OOGarden

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message