OPA de Carrefour sur Guyenne et Gascogne: aucune restructuration prévue d’ici à un an

|

Guyenne et Gascogne (GG), visé par une OPA de Carrefour et dont les salariés redoutent la suppression du siège à Bayonne et d'un entrepôt dans les Landes, ne devrait être affecté par aucune restructuration pendant au moins un an, d'après Carrefour et des sources syndicales.

Interrogé à l'issue d'un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire qui s'est tenu à Labenne (Landes), où se trouve l'entrepôt, le directeur exécutif de Carrefour France, Noël Prioux, a indiqué que "Carrefour a plusieurs sièges, il faut nous laisser le temps d'étudier" le dossier. "Qu'il y ait un siège dans cette région (Aquitaine), ce n'est pas quelque chose qu'on rejette", a-t-il insisté, précisant que "4.000 personnes" travaillaient actuellement pour Carrefour "dans des sièges en dehors de Paris".

Le groupe a lancé le 14 février une offre publique d'achat (OPA) pour 493 millions d'euros, assortie d'une offre publique d'échange (OPE), toujours actives et visant GG. "Ils ont été rassurants sur le fait que dans les 12 prochains mois, rien ne bougera au niveau de la société et des emplois. Au-delà, ils ne peuvent rien dire et nous donnent rendez-vous au premier trimestre 2013", a déclaré Jenofa De Lopetegui, déléguée CFDT, unique syndicat représentatif à GG. Selon elle, M. Prioux a souligné le caractère "stratégique" de l'entrepôt de Labenne, proche de l'Espagne et qui emploie 180 personnes. "Il faut rester vigilants parce qu'ils ne pourront rien dire de plus tant qu'ils ne sont pas employeurs. Les acquis sociaux sont sauvegardés, au moins pendant un an", a-t-elle ajouté.

Elu CFDT au CE, Patrick Sarraude a jugé que Carrefour s'était montré "moins rassurant au niveau du siège" de Bayonne (80 salariés), redoutant des suppressions de postes "service par service, au niveau des petites structures".

Guyenne et Gascogne, qui exploite six hypermarchés Carrefour et 28 supermarchés Carrefour Market, a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 604 millions d'euros. GG emploie environ 2 000 salariés dans le grand Sud-Ouest.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations