Orange pressé par Apple

|

À en croire Orange, tout irait pour le mieux. Derrière le discours lisse, le bras de fer avec Apple autour de l'iPhone est rugueux. L'américain exigerait une commission sur l'abonnement plus importante que prévu - environ 30 %. En cause : la législation française, qui empêche Orange d'avoir l'exclusivité des abonnements. Les clients SFR et Bouygues Telecom pourront donc aussi utiliser l'iPhone. Sauf qu'Apple n'a pas négocié avec ces opérateurs et ne pourra pas toucher de commissions de leur part. Steve Jobs a trouvé la parade : augmenter la commission d'Orange qui « paiera » en quelque sorte pour les autres opérateurs. Pour l'heure, Orange ne s'est pas encore laissé presser par la Pomme.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2014

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous