Orange veut donner des couleurs à son paysage commercial

|

Équipement commercial - Annoncé il y a un an, le projet de la zone Porte Sud prend forme, avec en prévision plus de 40 magasins d'ici à 2009-2010. La CDEC devrait se prononcer avant la fin de l'année.

Tout est en marche pour que s'ouvre Porte Sud, à Orange (Vaucluse). L'enquête publique, organisée cet été, a débouché sur un rapport favorable et le passage en CDEC devrait intervenir d'ici à la fin du mois, selon Bouygues Immobilier Parcs Commerciaux (BIPC). Le promoteur espère pouvoir engager, au troisième trimestre 2008, le chantier d'une zone commerciale de 29 279 m2 de surfaces de vente, réparties sur 45 à 50 magasins, et commercialisées par DTZ Nîmes. La ville est ainsi prête à accueillir Jardiland (5 080 m2), King Jouet (1 000 m2), et plusieurs enseignes d'équipement de la maison - Casa, La Maison de Judith, Heytens, Laurie Lumière - ; de la personne - Esprit, Blue Box, Pimckie, Chauss Expo... Ainsi qu'une offre en puériculture et textile enfants - Aubert -, et encore une quinzaine de boutiques de moins de 300 m2.

Situé à une trentaine de kilomètres du pôle commercial d'Avignon-Le Pontet, le projet vise, selon la mairie, à « s'adapter aux nouveaux comportements d'achat des Orangeois », en fixant surtout leurs habitudes sur le territoire. En effet, si ces habitants effectuent 88 % de leurs achats alimentaires dans les magasins de leur commune, ils sont 36 % à s'évader hors de l'agglomération pour leurs achats vestimentaires, 39 % pour leurs dépenses de culture et loisirs, et 48 % pour améliorer le confort de leur maison.

Élargir la zone de chalandise

« Nous allons clairement proposer une offre de proximité, explique Emmanuel Le Roch, directeur de BIPC. Les enseignes déjà présentes sur le nord d'Avignon voient leur implantation sur Porte Sud comme un complément naturel. Le site permettra aux consommateurs d'accéder dans les meilleures conditions, sans stress ni long trajet, à un vaste choix de produits. Et ceci dans un cadre privilégié. » Le promoteur a apporté un soin particulier à l'architecture des bâtiments : pierre, terre cuite, bois, transparences... sans oublier les perspectives sur le mont Ventoux.

Le cabinet parisien Outsign Architecture a imaginé quatre bâtiments articulés en « L », autour d'un mail central. « Ce projet renforcera l'attractivité d'Orange vis-à-vis du nord du Vaucluse. En captant les consommateurs qui achètent ailleurs, il rejaillira sur l'environnement économique et commercial existant et, notamment, le centre-ville », soutient Emmanuel Le Roch.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2020

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous