Orangina décale son lancement au Japon à 2012

|

Le groupe japonais Suntory, proprétaire d'Orangina Schweppes, n'a quasiment pas souffert du séisme, ni du tsunami. Seul effet : la petite bouteille ronde débarquera au Japon avec un an de retard. En France, les marques d'Orangina Schweppes poursuivent leur croissance.

Hugues Pietrini

Le lancement d'Orangina était prévu pour cet été au Japon. Suite aux évènements climatiques, il est repoussé au deuxième trimestre 2012. « Le soir, les rues de Tokyo sont désertes, explique Hugues Pietrini, président d’Orangina Schweppes France. Là-bas, la consommation a chuté, notamment en hors-domicile ». Cependant, les dirigeants de Suntory attendent cette boisson pétillante, suite à des tests consommateurs très concluants. Le groupe Suntory n’a pas eu à déplorer de dégâts, ni humains, ni industriels, suite au séisme. Un seul entrepôt a souffert du tremblement de terre à Tokyo. En conséquence, tous les investissements prévus en France seront maintenus. Orangina Schweppes France se porte bien avec un chiffre d’affaires en hausse de 4% à 706 millions d’euros en 2010. Sur les quatre premiers mois de 2011, les marques du groupe poursuivent leurs croissances, grâce notamment à un ensoleillement très favorable aux ventes de boissons. Les volumes d’Orangina ont bondi de 11%, ceux d’Oasis de 6%, ceux de Schweppes de 10% tandis que les volumes de Pulco Les Recettes, une innovation récente, ont cru de 31%. En valeur et toujours au cours des quatre premiers mois, le chiffre d’affaires GMS a gagné 7%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres