Orangina-Schweppes porté par le succès des boissons aux fruits

|

Le numéro deux des soft-drinks annonce un bilan 2011 très positif. Il tire parti de son positionnement constant sur les boissons aux fruits.

« Avec 7,4 % du marché en volume, Oasis est maintenant la deuxième marque du marché devant Coca-Cola light (7,1 %). »HUGUES PIETRINI, président d'Orangina-Schweppes France
« Avec 7,4 % du marché en volume, Oasis est maintenant la deuxième marque du marché devant Coca-Cola light (7,1 %). »HUGUES PIETRINI, président d'Orangina-Schweppes France© DR

Cette année, Orangina-Schweppes France proposera une trentaine de nouveautés, après une vingtaine en 2011. La machine à créer est lancée à vive allure. Les innovations miseront sur le plaisir et la gaieté. Un exemple ? Miss O ! Cette déclinaison d'Orangina, qui se substitue à Orangina light, veut « apporter un rayon de soleil » aux boissons sans sucre, en panne depuis cinq ans. Contenus aux couleurs flashy, parti pris très « girly ». Fidèle à la mission d'Orangina, Miss O ! veut secouer l'univers des allégés.

 

Vigilant... mais confiant

Un signe qu'Hugues Pietrini, patron depuis dix-huit-mois de cette filiale du japonais Suntory, n'envisage pas de se laisser gagner par le pessimisme. « En 2012, nous serons vigilants, attentifs au comportement du marché, prévient-il. Cependant, nous gardons confiance, car nos principales marques sont en pleine forme. Nos ventes en hypers et supermarchés sont à + 6 % en 2011, après un + 4,7% en 2010. Nous avons gagné 0,3% de part de marché, captant 21% du marché des softs en valeur. » Sur cinq ans, ce chiffre d'affaires partiel (il ne comprend pas le hors-foyer) a bondi de 37%.

 

Un leader incontestable

L'une des raisons ? Outre une politique d'innovation active, l'industriel reste fidèle à un créneau, celui des boissons aux fruits, gazeuses ou plates, via ses quatre principales marques : Orangina, Schweppes, Oasis et Pulco. Un créneau sur lequel il est quasi seul. À part les marques de Coca-Cola, Fanta (2,6% du marché des soft-drinks) et Capri Sun (0,6%), celle de Danone Eaux France, Taillefine Fizz (1%) et, plus récemment, Lorina, les autres intervenants sont rares. Pourtant, au sein de ce secteur bien portant (+ 20% en volume sur cinq ans), le segment des boissons aux fruits se porte encore mieux (+ 26%). Une performance supérieure à celle des colas (+ 18%) et du light (+ 8%). « Les boissons aux fruits sont le moteur du marché avec un potentiel de croissance important. Orangina-Schweppes a gagné 855 000 foyers en cinq ans », assure Hugues Pietrini.

En effet, l'écart entre ces produits et les colas laissent penser que cette croissance, si elle est bien menée, va perdurer. D'après Nielsen (source Orangina-Schweppes), 64% des Français en boivent contre 78% pour les colas. La consommation par acheteur de boissons aux fruits n'est que de 25 litres par an, contre 45 litres pour les colas.

Seules ombres au tableau : le prix des matières premières. « Un cauchemar si l'on additionne les hausses du sucre, du PET et des jus de fruits, mais aussi la taxe soda », poursuit le patron. Ensuite, Pampryl, la marque de jus de fruits du groupe, n'est pas en forme. Avec moins de 3% du marché, Pampryl accumule, comme les autres marques de l'ambiant, les handicaps. Un marché peu valorisé et dominé par les MDD. Dans ce contexte, Pampryl lance Envie, une gamme de quatre boissons aux jus, soit du nectar additionné d'eau. « Ce sont des boissons plaisir, moins denses que des nectars », précise le PDG, Hugues Pietrini.

QUATRE MARQUES EN FORME

Evolution des ventes en volume en 2011 versus 2010 (en %) ; part de marché volume et évolution (en%)des marques sur le marché des soft drinks

Source : Scantrack Express Nielsen en HM + SM, CAM au 1/1/2012, d'après Orangina-Schweppes

  • ORANGINA + 8 % (Orangina Regular) PDM 4 %
  • SCHWEPPES + 8,3 % PDM 4,5 %, + 0,2 %
  • OASIS (FRUITS + THÉ) + 5,9 % PDM 7,4 %, + 0,1 %
  • PULCO PRÊT A BOIRE + 18,2 % PDM 0,4 %

 

LE GROUPE

  • 21 % Part du chiffre d'affaires réalisée sur les soft-drinks
  • 17,1 % (+ 0,2 %) Part de marché en volume des marques d'Orangina-Schweppes sur le marché des soft-drinks
  • 456 M € Les ventes en HM+SM (+ 37 % sur cinq ans)
  • 855 000 Le nombre de foyers recrutés en 2011

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2212

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message