Oscar Farinetti révèle les ambitions du groupe Eataly

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans une interview exclusive accordée à LSA, le fondateur d’Eataly, Oscar Farinetti, dévoile ses projets à l’international et pour la France. Dans ce marché très stratégique, où le premier point de vente sera inauguré en 2018, il espère déjà ouvrir d’autres boutiques avec son partenaire Les Galeries Lafayette.

Oscar Farinetti, fondateur d'Eataly âgé de 62 ans, a encore nombreux projets en Italie et dans le monde  pour valoriser les produits italiens premium.
Oscar Farinetti, fondateur d'Eataly âgé de 62 ans, a encore nombreux projets en Italie et dans le monde pour valoriser les produits italiens premium.

Ses interviews sont rares et ses mots sont pesés. A l’occasion du Congrès Brandloyalty, qui se tiendra les 3 et 4 octobre prochain à Toronto, Oscar Farinetti, le fondateur d’Eatlay, a livré à LSA sa vision pour le groupe, dont il a maintenant quitté l’actionnariat au profit de ses trois fils, majoritaires.

Dans cet entretien, il divulgue les ambitions stratégiques d’Eataly. En France, quelques points restent à préciser avec son partenaire Les Galeries Lafayette pour l’ouverture de ce premier magasin à Paris, en 2018. Parmi lesquels, l’assortiment des produits français qui seront présents en linéaires et la gestion du restaurant phare qui ouvrira dans Eataly Paris. 

A l’international, le groupe ouvre ses restaurants-supermarchés à tout-va, pas moins de 6 magasins s’ajouteront au parc des 25 points de vente Eataly d’ici la fin de l’année ! L’objectif est aussi simple qu’ambitieux : doubler rapidement son chiffre d’affaires. Dans ce développement effréné, l'entrepreneur n’oublie pas pour autant ses racines italiennes, et prépare d'ailleurs un projet d'envergure dans l’alimentaire près de Bologne.

Interview à lire dans le prochain magazine LSA, en date du 22 septembre 2016.

1 commentaire

Ernesto VACCA

20/09/2016 16h41 - Ernesto VACCA

J'ai suivi les pas de la création d'EATALY et ceux de M. FARNETTI. Le concept EATALY que j'ai découvert d'abord dans des villes comme TURIN, s'appuie sur une finesse dans le choix et la mise en avant tant des gammes de produis travaillés que des fournisseurs référencés. il n'en demeure pas moins que depuis environ 18 mois le shop-on-line hors marché natif, et en l'occurrence le marché français a vu une augmentation de l'ordre de 30 à 40 % à références identiques de ses prix. Suite à quoi, quelques échanges par mail plus tard, on m'écrit qu'ils ont pris le parti d'adapter leurs prix de vente aux "marchés de destination" (!!!). C'est bien à ma connaissance la seule enseigne ou la seule marque qui déclare ouvertement qu'un produit vaut (doit valoir) 15 € le litre ou le Kg pour le marché Italien et 20 € pour le marché français. Hors frais d'expédition cela va s'en dire.... Position assumée par le distributeur italien dans ses réponses qui reste pour moi un mystère. Le PIB du pays ou le revenu moyen des français de cette catégorie de CSP est il supérieur de 30 à 40 % vs son corolaire italien..... Rien n'est moins sur en ces époques tourmentées pour les classes moyennes et moyennes supérieures françaises. Car c'est bien de ces populations qu'il s'agit dans le positionnement cible d'EATALY. Bien cordialement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA