Marchés

Osram prévoit une vaste restructuration en 2013

|

La filiale du groupe Siemens spécialisée dans les produits d'éclairage a annoncé qu'elle allait entreprendre l'an prochain un vaste plan de restructuration en vue d'économiser 1 milliard d'euros d'ici 2015. Des fermetures et cessions d'usines sont prévues, ainsi que des suppressions d'emplois.

Nano Twist-Osram
Nano Twist-Osram©

Osram (groupe Siemens), qui doit prochainement faire l'objet d'un spin-off, prévoit de réduire ses effectifs d'environ 12% d'ici fin 2014, soit 4700 emplois supprimés sur les quelque 39 000 salariés que compte le groupe. Au total, le fabricant, basé à Munich, vise d'économiser près d'un milliard d'euros au cours des trois ans à venir.
 

Fermetures d'usines
Ces économies passeront notamment par la cession ou la fermeture de certaines unités de production non stratégiques ou pas assez rentables hors d'Allemagne. Dans ce pays, les sites seront maintenus mais 400 emplois (sur les 4700 suppressions prévues) seront détruits outre-Rhin. Depuis janvier 2012, Osram, en plein repositionnement stratégique, a déjà réduit ses effectifs de 1 900 emplois dans le monde.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message