Ouverture dominicale mouvementée pour Géant Casino Angers

|

L’hypermarché Géant Casino d’Angers (49) a ouvert dimanche 25 août pour la première fois l’après-midi en mode autonome, sans personnel. Un nouveau service que les syndicats ont dénoncé en manifestant ce jour-là. Le point sur ce service déjà déployé dans 200 magasins du groupe Casino.

L'hypermarché d'Angers (49) est le premier a ouvrir un dimanche après-midi en mode autonome, sans personnel.
L'hypermarché d'Angers (49) est le premier a ouvrir un dimanche après-midi en mode autonome, sans personnel.© David Bilowus

Dans l’été, Casino a annoncé son intention d’ouvrir pour la première fois un hypermarché le dimanche après-midi sans personnel. Une annonce que les syndicats n’ont pas apprécié et ils l’ont bien fait comprendre en manifestant le dimanche 25 août, premier jour d’ouverture en horaires étendus.

Les raisons de la colère ? Une ouverture sans personnel. Les clients doivent passer par les caisses libre-service ou utiliser l’application Casino Max pour régler leurs achats. Ils peuvent accéder à tous les rayons sauf le rayon alcool et la partie traiteur. Des vigiles restent pour la sécurité et des animatrices, non salariées du groupe, sont présentes pour aider les clients.

Plus de 200 magasins aux horaires étendus

Si un buzz médiatique est créé avec cette ouverture, le groupe Casino déploie déjà ce "service" dans plus de 200 magasins avec ses enseignes Franprix, Casino, Leader Price et Monoprix. Pour Cyril Bourgois, directeur de la transformation digitale du groupe, "cette approche self-service répond à un besoin pour une certaine clientèle avec un assortiment large. On reste toutefois sur des courses de dépannages. Les consommateurs attachés aux caissières ou pour les gros pleins continueront de venir aux horaires classiques." Jean-Charles Naouri, à la tête du groupe, a d'ailleurs annoncé lors des derniers résultats annuels vouloir ouvrir 500 magasins en horaires étendues.

Le premier point de vente ouvert 24h/24 a été un Franprix en mars 2018 puis un an plus tard en avril 2019, les Monoprix ont suivi. Et d’après une source au sein de cette enseigne, « le dimanche est devenu selon les magasins le 2e ou 3e jour le plus important en chiffres d’affaires. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message