Ouverture du congrès annuel des producteurs de lait à Verdun

|

La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) a ouvert aujourd’hui son 68ème congrès national à Verdun (Meuse), où plus de 500 éleveurs sont attendus pour débattre principalement de la fin des quotas laitiers. La profession, secouée en 2009 et 2010 par des crises à répétition en raison d'une baisse des prix du lait, a connu une amélioration du marché, mais doit faire face à une réorganisation en raison de la fin des quotas prévue pour fin 2015. Selon le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, qui doit se rendre jeudi au congrès, la France est "prête" à cette disparition. "Nous avons changé les règles de développement de la filière en procédant par bassins de production, et mis en place les contrats laitiers qui doivent permettre de donner de la visibilité aux producteurs sur leurs revenus. Par ailleurs, l’adoption du paquet lait doit permettre aux producteurs d'affronter d'éventuelles crises économiques avec la protection de l'Europe ", a déclaré le ministre dans un entretien parue dans l’Est Républicain.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres