P&G remporte une bataille contre le fonds activiste Trian Partners

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lors de l'assemblée générale 2017, les actionnaires de P&G ont voté contre l'entrée de Nelson Peltz au conseil d'administration de P&G.
Lors de l'assemblée générale 2017, les actionnaires de P&G ont voté contre l'entrée de Nelson Peltz au conseil d'administration de P&G.© P&G

Début 2017, le fonds activiste Trian Partners est entré à hauteur de 1,5% au capital de Procter & Gamble. Depuis son fondateur, Nelson Peltz, est entré en guerre avec les dirigeants de P&G. Nelson Peltz voulait entrer au conseil d’administration de Procter & Gamble pour réformer l’entreprise. Ces derniers mois, il a en effet vivement critiqué la gestion du groupe et surtout reproché à P&G de ne pas assez rémunérer ses actionnaires. Le verdict est tombé hier, mardi 10 octobre 2017, lors de l’assemblée générale de Procter & Gamble : les actionnaires ont voté contre la nomination de Nelson Peltz comme le rapporte le groupe dans un communiqué de presse.

Ce serait le vote des petits actionnaires qui aurait été décisif dans ce résultat. Le dirigeant du fonds activiste s’est empressé de contester ce résultat affirmant que les scores étaient trop serrés et qu’il attendait le décompte final réalisé par des inspecteurs indépendants. Donc, si P&G semble avoir gagné cette bataille, Nelson Peltz ne s’avoue pas vaincu et la guerre est loin d’être terminée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA