PAI s'offre R et R Ice Cream, leader européen de la glace

|

Pour 850 millions d'euros, le fonds d'investissement français PAI s'offre le glacier R et R Ice Cream, détenu depuis 2006 par le fonds américain Oaktree Capital. L'opération sera financée, en partie, par une émission de 253 millions d'euros de titres de dettes. Le leader de la glace en Europe compte dans son portefeuille des produits à marque, mais également sous licence, comme Disney, Orangina, Oasis, Toblerone, Milka... Le groupe, qui exploite onze sites de production sur le continent et emploie 3 500 personnes, a dégagé un chiffre d'affaires de 600 millions d'euros en 2012. Depuis l'arrivée du fonds américain Oaktree Capital, R et R Ice Cream avait lancé une vague d'acquisitions à travers l'Europe : Pilpa en France, Durigon en Allemagne et Eskigel en Italie. En avril 2013, il a annoncé le rachat, pour 58 millions d'euros, du groupe Frederick Dairies en Grande-Bretagne. Une croissance externe musclée qui ne rime pas pour autant avec une santé de fer. En effet, R et R Ice Cream a notifié la fermeture, en 2011, de l'usine Pilpa de Carcassonne (photo), dans l'Aude, invoquant des surcapacités en France et la nécessité de réduire les coûts pour sauvegarder sa compétitivité et préserver l'emploi dans d'autres pays. Depuis l'an dernier, le fonds américain ne cachait plus réfléchir à une option de vente du groupe. Reste à savoir si l'arrivée de PAI permettra de sauver les emplois en France ? Le fonds français rachète le glacier à l'américain Oaktree Capital pour 850 M E.

L227301902_1Z.jpg
L227301902_1Z.jpg© DR
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2273

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous