Marchés

Papier Hygiénique : Le trèfle démontre les limites du numérique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans sa nouvelle campagne de publicité, la marque de papier hygiénique Le trèfle démontre les limites du numérique. Dans un spot réalisé par l’agence Leo Burnett, elle met en scène un  homme féru de tablette tactile, qui se vante auprès de sa famille de sa nouveauté. Lorsque sa fille dessine, pour travailler, lire au lit… Il reprend toujours sa femme et met en avant son gadget.

Mais une fois aux toilettes et au bout du rouleau, le problème est tout autre.

Signée de l’accroche, « le papier a un grand avenir », la marque surfe sur la tendance médiatique de l’opposition physique/numérique. Le spot met en avant, lors du shoot produit, sa nouveauté, un rouleau plus large.

 

Elle n’en est pas à son coup d’essai en matière de pub humoristique et assume souvent la dédramatisation du marché sur lequel elle évolue. Un marché fortement dominé par les marques de distributeurs, et pour lequel l’innovation est indispensable, ainsi que la communication… L’humour, meilleur arme sur ce marché.

 

En 1987, la marque ne se prenait déjà pas au sérieux dans ses spots.

Quant à son principal concurrent, il a choisi le même terrain !

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA