Marchés

Pâques 2011 ne sera pas « cloche »

Les Chiffres...

 

253 M € : Le poids des ventes de chocolat à Pâques en 2010, +2,5%

Source : Nielsen ; origine : fabricants

 

75 % : La part du chiffre d'affaires faite sur des offres enfants

Les chocolats de Pâques se dévergondent. La poule et la cloche n'ayant plus la cote, elles ont laissé place à de sympathiques lapins. Seul l'oeuf reste un incontournable, même s'il se joue, lui aussi, des codes de Pâques...

 

Bonne Surprise

Encore en tête du classement global des ventes de chocolat à Pâques l'an dernier, le Kinder Surprise maxi s'offre cette année un visage plus humain. Pour chaque achat, Ferrero reversera 1 E au Secours populaire, en faveur de l'enfance. Lindt propose, quant à lui, un cornet façon pochette-surprise de notre enfance, mixant mini-oeufs, minilapins et un jeu ludo-éducatif.

PVI 4,99 € Le Kinder de 100 G, 8 € Le cornet Lindt

 

Vent marin

Pour changer du lapin, Révillon Chocolatier propose cette année une gamme de poissons. Grand classique chez les artisans chocolatiers, ce type de moulage était encore peu présent en GMS. Surtout, le packaging est pensé comme un aquarium et le poisson est posé sur de la friture aux éclats de crêpe dentelle.

PVI 7,95 € La boite de 300 G

 

Ludiques oeufs à la coque

Il ne leur manque que les mouillettes ! Cette année, Milka relance sa gamme L'?uf coque, notamment avec une version tout chocolat. Emballés sur une ligne de production identique à celles utilisées dans les usines de vrais oeufs de poule, ces oeufs à déguster à la cuillère amuseront forcément les enfants, et proposent une alternative humoristique au fameux Kinder Surprise. Le segment accueille cette année un nouveau venu, avec les J'oeufs d'Agathe de Cémoi, dans un style très rafraîchissant. Également présentés dans une vraie boîte à oeufs, ces six oeufs sont remplis de pépites de chocolat dragéifiées multicolores.

PVI 5 € La boîte Milka ; 3,99 € La Cémoi

 

Le lapin, vraie star de Pâques

Avant le lancement du lapin Lindt en 2000, on ne trouvait presque que des moulages en forme de poule, à Pâques. Depuis, le Lapin Or 100g du suisse est devenu la première référence des moulages. Cette année, la famille Lapin Or s'agrandit encore, avec un format de 500 g, « le plus gros moulage sans suremballage du marché », selon Noémie Raccat, chef de groupe Pâques chez Lindt. Le lapin est par ailleurs devenu l'icône de toutes les marques, à l'instar de celui de Milka, fabriqué en ce moment dans l'usine Kraft Foods de Strasbourg.

PVI 15 € Lindt, et NC pour Milka

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter