Parisot repart « sur des bases assainies »

|

CHIFFRE CLÉ Relancé par une dizaine de cadres en avril, le groupe français d’ameublement remonte la pente grâce au nettoyage de son catalogue, ainsi qu’à l’amélioration de la productivité et de son taux de service.

Depuis la reprise du groupe Parisot en avril, le changement est à l’œuvre pour redorer le blason de l’industriel, qui réalise la majorité de ses ventes dans le domaine du meuble. Confronté à un marché en baisse et à un plan de redressement judiciaire clos, le fabricant a tout remis à plat.

Et la nouvelle équipe dirigeante n’a pas lésiné sur le travail. « Il a d’abord fallu remettre en route l’ensemble des équipes, après dix-huit mois assez durs », indique Jacques Cuelhe, président du groupe. Tout le reste a suivi, avec un important nettoyage du catalogue qui s’est traduit par la suppression de 30% des références pour optimiser le travail industriel et être plus efficace. Le taux de service a progressivement grimpé, pour atteindre aujourd’hui 90%. Et pour mieux répondre aux demandes de ses principaux acheteurs et gérer ses stocks de manière optimale, le groupe Parisot a recalé son exercice comptable sur celui de ses clients. « Globalement, le résultat d’exploitation est redevenu positif. Le redressement est confirmé », souligne Jacques Cuelhe. 

Des nouveautés qui collent davantage aux attentes

Le chiffre d’affaires devrait atteindre 192 millions d’euros pour l’exercice 2014-2015, dont 140 pour l’activité meubles. Soit une quasi-stabilité par rapport à l’exercice précédent (194 millions d’euros), alors que les ventes avaient tendance à reculer sévèrement année après année.

Après avoir insisté sur ses fondamentaux, l’entreprise entend reprendre la main et anticipe une légère progression des ventes en 2015, dans un secteur du meuble très uniformisé. « Le marché souffre, car les foyers ont muté dans leurs modes de vie, mais l’offre n’a pas suivi », remarque Vincent Heuraux, patron de la branche Parisot SAS (meubles).

Depuis un an, les fonctions et usages des meubles ont donc été passés au crible, et 8 millions d’euros ont été investis dans l’outil de production. Et lors du Salon du meuble de Cologne, du 19 au 25 janvier, Parisot présente des objets qui collent davantage aux attentes des clients, comme un établi d’intérieur pour les fans de loisirs créatifs, ou des bars à beauté pour petites filles et adolescentes, un produit « qui n’existe pas aujourd’hui, alors que le marché de la beauté explose », estime Vincent Heuraux.

Un autre chantier est en cours, plus important celui-là. Il vise à réduire le cycle entre la ­commande et production, qui passerait alors de quatre-vingts à soixante jours, soit 5 millions d’euros économisés, et un outil plus réactif aux demandes. Avec des meubles fabriqués en bois français, Parisot veut également jouer la carte du made in France. Sur son marché domestique, mais aussi à l’international, qu’il lorgne de plus en plus.

Fiche d’identité du groupe

Activité : Fabrication de panneaux de bois et de meubles

192 millions d’euros attendus en 2014-2015

75% de l’activitéen France

5 usines (3 dans l’Estde la France, 2 en Roumanie)

Principaux clients : Conforama, Butet Leroy Merlin

Source : Parisot 

 

Aujourd’hui, notre chiffre d’affaires est presque stable. C’est une performance commerciale correcte, compte tenu du contexte très difficile pour le marché du meuble. Nous enregistrons une restauration du taux de service, et notre performance industrielle s’est améliorée depuis six mois.

Jacques Cuelhe, président de PMH, holding du groupe Parisot

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2350

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message